Toutes les ressources Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) 20 résultats (11ms)

Déclarations.

G156 , 1675-1705 , Ambenay ; Désert (prieuré du) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Saint-Nicolas-des-Bois, à Neaufles  

« Il appartient au séminaire d'Évreux un héritage sis en la paroisse d'Aulnay, relevant du sieur Gréard à cause du fief et seigneurie qu'il a en ladite paroisse ; item, il appartient audit séminaire le fief, terre et seigneurie du prieuré du Désert, situé dans la paroisse des Baux de Bretheuil, membre dépendant de l'abbaye de Lire, uny au séminaire ; item, il appartient audit séminaire une ferme nommée Saint-Nicolas-des-Bois, dépendant dudit prieuré, sise en la paroisse de Neaufle ; item, un moulin bannal dépendant dudit prieuré sis en la paroisse d'Ambenay ; plus, il appartient audit prieuré quatre parties de rentes foncières. Somme totale du revenu dudit séminaire, monte chacun an : 1,127 livres 7 sols 7 deniers. Les charges et faisances montent ensemble chacun an la somme de 496 livres 2 sols 6 deniers, sans comprenne les réparations des bâtiments du séminaire, des fermes du Prieuré, de Saint Nicolas, du Moulin, d'Aulnay et l'entretien des meublés de la communauté dudit séminaire. » (Extrait de la déclaration du 10 novembre 1692.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Déclarations.

G156 , 1675-1705 , Ambenay ; Désert (prieuré du) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Saint-Nicolas-des-Bois, à Neaufles  

« Il appartient au séminaire d'Évreux un héritage sis en la paroisse d'Aulnay, relevant du sieur Gréard à cause du fief et seigneurie qu'il a en ladite paroisse ; item, il appartient audit séminaire le fief, terre et seigneurie du prieuré du Désert, situé dans la paroisse des Baux de Bretheuil, membre dépendant de l'abbaye de Lire, uny au séminaire ; item, il appartient audit séminaire une ferme nommée Saint-Nicolas-des-Bois, dépendant dudit prieuré, sise en la paroisse de Neaufle ; item, un moulin bannal dépendant dudit prieuré sis en la paroisse d'Ambenay ; plus, il appartient audit prieuré quatre parties de rentes foncières. Somme totale du revenu dudit séminaire, monte chacun an : 1,127 livres 7 sols 7 deniers. Les charges et faisances montent ensemble chacun an la somme de 496 livres 2 sols 6 deniers, sans comprenne les réparations des bâtiments du séminaire, des fermes du Prieuré, de Saint Nicolas, du Moulin, d'Aulnay et l'entretien des meublés de la communauté dudit séminaire. » (Extrait de la déclaration du 10 novembre 1692.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Cartulaire du prieuré du Désert. – (On lit au folio 1, r°, la mention suivante : « Ce présent registre a esté escrit mot après aultre, requeste de circonspecte personne Me Jehan Dupré, chantre et chanoyne d'Évreux et prieur du Désert, sur un vieil cartulaire ou chartrier couvert de noir, escripten parchemin, qui est dans les archives et thésaur de l'abbaye de Lyre. » Les documents transcrits sont au nombre de 114 et ont été collationnés sur le registre original cité dans la note qui précède, le 5 février 1612, par Nicolas L'Escharboult, tabellion apostolique et notaire en la cour ecclésiastique d'Évreux. Ils comprennent la série des donations faites au prieuré du Désert depuis sa fondation jusqu'à la fin du XIIIe siècle, quelques baux à fieffé et des pièces de procédure du XIVe. On a copié en outre à la fin du même registre quelques titres du commencement du XVIe siècle concernant le droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers.) N° 1 à 5, fol. 1-5. – Donations faites aux religieux du Désert par les comtes de Leicester (1125-1164.) N° 6, fol. 5, v°. – Confirmation des biens et des privilèges des religieux du Désert pur Henri I, roi d'Angleterre. (Rouen, 1130.) N° 7, fol. 6, v°. – Donation par Henri du Neubourg, aux religieux du Désert, d'une somme de sel par an, à prendre au Neubourg, le mercredi avant la Pentecôte. (S. D.) N° 8, fol. 6, v°. – Exemption des droits de tonlieu accordée par Richerin de Laigle aux religieux du Désert dans l'étendue de ses domaines. (S. D.) N° 9, fol. 7, r°. – Confirmation des biens et des possessions des religieux du Désert par le pape Innocent II. (Étampes, 20 janvier 1131, n. s.) N° 30, fol. 18, r°. – Donation par Raoul de Valet, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 8 deniers que le donateur percevait desdits religieux, parce que la pile du grand pont de leur moulin, du côté de l'ouest, reposait sur les terres de son domaine (1217). N° 38, fol. 22, r°. – Vente par Laurent de Chesnayo, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 2 sous tournois que ceux-ci lui devaient à cause d'une écluse située sur la rivière de Risle près de leur moulin aux Ermites, pour le prix de 30 sous tournois. Le vendeur déclare se réserver en outre une redevance annuelle d'une once de poivre (27 janvier 1296, n. s.). Nos 111-114, fol. 69, r°, à 72, r°. – Requêtes adressées par frère Durand, prieur, et les ermites du Désert, à l'évêque d'Évreux et au roi de France, à l'effet d'obtenir la transformation de leur ermitage en prieuré dépendant de l'abbaye de Lyre. Autorisations conformes de l'évêque d'Évreux et du roi de France (1233-1246).

G165 , 1125-1495 , Lyre (Abbaye de Notre-Dame de)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Cartulaire du prieuré du Désert. – (On lit au folio 1, r°, la mention suivante : « Ce présent registre a esté escrit mot après aultre, requeste de circonspecte personne Me Jehan Dupré, chantre et chanoyne d'Évreux et prieur du Désert, sur un vieil cartulaire ou chartrier couvert de noir, escripten parchemin, qui est dans les archives et thésaur de l'abbaye de Lyre. » Les documents transcrits sont au nombre de 114 et ont été collationnés sur le registre original cité dans la note qui précède, le 5 février 1612, par Nicolas L'Escharboult, tabellion apostolique et notaire en la cour ecclésiastique d'Évreux. Ils comprennent la série des donations faites au prieuré du Désert depuis sa fondation jusqu'à la fin du XIIIe siècle, quelques baux à fieffé et des pièces de procédure du XIVe. On a copié en outre à la fin du même registre quelques titres du commencement du XVIe siècle concernant le droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers.) N° 1 à 5, fol. 1-5. – Donations faites aux religieux du Désert par les comtes de Leicester (1125-1164.) N° 6, fol. 5, v°. – Confirmation des biens et des privilèges des religieux du Désert pur Henri I, roi d'Angleterre. (Rouen, 1130.) N° 7, fol. 6, v°. – Donation par Henri du Neubourg, aux religieux du Désert, d'une somme de sel par an, à prendre au Neubourg, le mercredi avant la Pentecôte. (S. D.) N° 8, fol. 6, v°. – Exemption des droits de tonlieu accordée par Richerin de Laigle aux religieux du Désert dans l'étendue de ses domaines. (S. D.) N° 9, fol. 7, r°. – Confirmation des biens et des possessions des religieux du Désert par le pape Innocent II. (Étampes, 20 janvier 1131, n. s.) N° 30, fol. 18, r°. – Donation par Raoul de Valet, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 8 deniers que le donateur percevait desdits religieux, parce que la pile du grand pont de leur moulin, du côté de l'ouest, reposait sur les terres de son domaine (1217). N° 38, fol. 22, r°. – Vente par Laurent de Chesnayo, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 2 sous tournois que ceux-ci lui devaient à cause d'une écluse située sur la rivière de Risle près de leur moulin aux Ermites, pour le prix de 30 sous tournois. Le vendeur déclare se réserver en outre une redevance annuelle d'une once de poivre (27 janvier 1296, n. s.). Nos 111-114, fol. 69, r°, à 72, r°. – Requêtes adressées par frère Durand, prieur, et les ermites du Désert, à l'évêque d'Évreux et au roi de France, à l'effet d'obtenir la transformation de leur ermitage en prieuré dépendant de l'abbaye de Lyre. Autorisations conformes de l'évêque d'Évreux et du roi de France (1233-1246).

G165 , 1125-1495 , Lyre (Abbaye de Notre-Dame de)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Biens et droits du prieuré dans la paroisse de Chéronvilliers ; – donation par Jean, seigneur de Chéronvilliers, avec le consentement d'Emmeline, sa femme, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 12 sous assignée sur le fief tenu du donateur par Roger Hoquet, à la Noë-Lorette (1234) ; – confirmation de la donation précédente par Jean de Chéronvilliers, écuyer, fds du donateur (1264) ; – -copie informe (XVIe siècle), de la donation faite par Jean de Chéronvilliers au prieuré du Désert, du droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers en avril 1202, et de la confirmation de cette donation par Richard de Bellevue, évoque d'Évreux, en mai 1232 ; – notes historiques sur le prieuré du Désert et sur les titres établissant ses droits dans la paroisse de Chéronvilliers : « le prieuré de Notre-Dame du Désert, dépendant pour le jourd'huy de l'abbaye de Lire, diocèse d'Évreux, et tenu en commande par Me Jehan du Pré, chantre en l'église cathédrale dudit Évreux, antiennement et lors de son institution, n'estoit qu'une congrégation d'ermites qui n'avoyent aulcune règle et n'avoyent aulcun aultre supérieur que leur évesque et celuy d'entre eux qu'ilz elisoient pour leur chef... Etc. » (vers 1600).

G174 , 1232-XVIIe siècle , Chéronvilliers ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Noë-Lorette (La), à Chéronvilliers  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Biens et droits du prieuré dans la paroisse de Chéronvilliers ; – donation par Jean, seigneur de Chéronvilliers, avec le consentement d'Emmeline, sa femme, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 12 sous assignée sur le fief tenu du donateur par Roger Hoquet, à la Noë-Lorette (1234) ; – confirmation de la donation précédente par Jean de Chéronvilliers, écuyer, fds du donateur (1264) ; – -copie informe (XVIe siècle), de la donation faite par Jean de Chéronvilliers au prieuré du Désert, du droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers en avril 1202, et de la confirmation de cette donation par Richard de Bellevue, évoque d'Évreux, en mai 1232 ; – notes historiques sur le prieuré du Désert et sur les titres établissant ses droits dans la paroisse de Chéronvilliers : « le prieuré de Notre-Dame du Désert, dépendant pour le jourd'huy de l'abbaye de Lire, diocèse d'Évreux, et tenu en commande par Me Jehan du Pré, chantre en l'église cathédrale dudit Évreux, antiennement et lors de son institution, n'estoit qu'une congrégation d'ermites qui n'avoyent aulcune règle et n'avoyent aulcun aultre supérieur que leur évesque et celuy d'entre eux qu'ilz elisoient pour leur chef... Etc. » (vers 1600).

G174 , 1232-XVIIe siècle , Chéronvilliers ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Noë-Lorette (La), à Chéronvilliers  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Notes et documents pour servir à l'histoire du diocèse d'Évreux. « Abrégé de l'histoire de l'abbaye d'Ivry » (p. 1) ; –« catalogue des abbés de l'abbaye de N. -D. De Lyre » (p. 29) ; –« origo monasterii Sancti Pétri Castellionis prope Conchas in diocesi Ebroïcensi, simul séries abbatum ejusdem monasterii » (p. 45) ; –« abbés de Saint-Taurin d'Évreux » (p. 65) ; –« abesses de Saint - Sauveur » (p. 67) ; –« Saint-Martin d'Osmonville : extrait de la charte générale de Henri II » (p. 71) ; – lettres de M. Rovault, curé de Saint-Pair, diocèse de Coutances, adressées à feu M. Adam, curé de Saint-Thomas d'Évreux » (p. 75) ; – copies de chartes et de documents concernant l'église de Fauville et le prieuré de Notre-Dame-du-Bosc, un « règlement entre le chapitre cathédral d'Évreux et le principal du collège », l'hermitage de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, l'église de Fontaine-Heudebourg, l'abbaye de l'Estrée, la confrérie du Pardon, etc.

G1797 , XVIIIe siècle , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Confréries importantes en diverses paroisses de la Cathédrale (Confrérie Notre Dame de la charité, Confrérie du Pardon) ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Evreux, Saint-Taurin ; Fauville ; Fauville (prieuré de Notre-Dame du Bosc) ; Ivry (Abbaye d') ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Muzy (Abbaye de l'Estrée, à Muzy) ; Saint-Paer (ou Pair), Paterne ; Saint-Pair  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Notes et documents pour servir à l'histoire du diocèse d'Évreux. « Abrégé de l'histoire de l'abbaye d'Ivry » (p. 1) ; –« catalogue des abbés de l'abbaye de N. -D. De Lyre » (p. 29) ; –« origo monasterii Sancti Pétri Castellionis prope Conchas in diocesi Ebroïcensi, simul séries abbatum ejusdem monasterii » (p. 45) ; –« abbés de Saint-Taurin d'Évreux » (p. 65) ; –« abesses de Saint - Sauveur » (p. 67) ; –« Saint-Martin d'Osmonville : extrait de la charte générale de Henri II » (p. 71) ; – lettres de M. Rovault, curé de Saint-Pair, diocèse de Coutances, adressées à feu M. Adam, curé de Saint-Thomas d'Évreux » (p. 75) ; – copies de chartes et de documents concernant l'église de Fauville et le prieuré de Notre-Dame-du-Bosc, un « règlement entre le chapitre cathédral d'Évreux et le principal du collège », l'hermitage de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, l'église de Fontaine-Heudebourg, l'abbaye de l'Estrée, la confrérie du Pardon, etc.

G1797 , XVIIIe siècle , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Confréries importantes en diverses paroisses de la Cathédrale (Confrérie Notre Dame de la charité, Confrérie du Pardon) ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Evreux, Saint-Taurin ; Fauville ; Fauville (prieuré de Notre-Dame du Bosc) ; Ivry (Abbaye d') ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Muzy (Abbaye de l'Estrée, à Muzy) ; Saint-Paer (ou Pair), Paterne ; Saint-Pair  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Paroisse d'Ormes (de 1203-1209 à 1749).

G104 , 1203-1749 , Forge (La), triège à Boisemont ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Mesnil (Le), fief de ; Ormes ; Ormes  

Donation à l'église cathédrale d'Évreux par Henri de Aufay du droit de patronage de l'église d'Ormes (commencement du XIIe s. ) ; – confirmation par Luc, évêque d'Évreux, du don du patronage de l'église d'Ormes, fait à l'église cathédrale d'Évreux par Henri de Aufay, seigneur d'Ormes (1203-1209) ; – confirmation accordée au chapitre par Luc, évêque d'Évreux, de la possession des dîmes de la paroisse d'Ormes, à l'exception de 18 setiers de blé, mesure d'Évreux, ou un muid, mesure du Neubourg, réservés, ainsi que le droit d'aulelage (altalagium), pour le vicaire de l'église (juillet 1209) ; – donation par Hugues de Ferrières et Isabelle, sa femme, à l'abbaye de Lyre, de deux gerbes de dîmes dans la paroisse d'Ormes (avant 1212) ; – donation par l'abbé et le couvent de Lyre, au chapitre de l'église cathédrale d'Évreux, des portions de dîme que l'abbaye possédait dans la paroisse d'Ormes sur les fiefs de Richard de Foleville et d'Hugues de Ferrières (1212) ; – donations au chapitre d'Évreux par Guérin du Mesnil, clerc, et par Gilles du Mesnil et Alberède, sa femme, de la dîme que les donateurs possédaient sur le fief du Mesnil dans la paroisse d'Ormes (3 septembre 1226) ; – aveu des terres de la Forge, etc, dans la paroisse d'Ormes tenues du chapitre cathédral d'Évreux par Jean Gillebert et consorts (1er mars 1469, n. s. ).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Paroisse d'Ormes (de 1203-1209 à 1749).

G104 , 1203-1749 , Forge (La), triège à Boisemont ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Mesnil (Le), fief de ; Ormes ; Ormes  

Donation à l'église cathédrale d'Évreux par Henri de Aufay du droit de patronage de l'église d'Ormes (commencement du XIIe s. ) ; – confirmation par Luc, évêque d'Évreux, du don du patronage de l'église d'Ormes, fait à l'église cathédrale d'Évreux par Henri de Aufay, seigneur d'Ormes (1203-1209) ; – confirmation accordée au chapitre par Luc, évêque d'Évreux, de la possession des dîmes de la paroisse d'Ormes, à l'exception de 18 setiers de blé, mesure d'Évreux, ou un muid, mesure du Neubourg, réservés, ainsi que le droit d'aulelage (altalagium), pour le vicaire de l'église (juillet 1209) ; – donation par Hugues de Ferrières et Isabelle, sa femme, à l'abbaye de Lyre, de deux gerbes de dîmes dans la paroisse d'Ormes (avant 1212) ; – donation par l'abbé et le couvent de Lyre, au chapitre de l'église cathédrale d'Évreux, des portions de dîme que l'abbaye possédait dans la paroisse d'Ormes sur les fiefs de Richard de Foleville et d'Hugues de Ferrières (1212) ; – donations au chapitre d'Évreux par Guérin du Mesnil, clerc, et par Gilles du Mesnil et Alberède, sa femme, de la dîme que les donateurs possédaient sur le fief du Mesnil dans la paroisse d'Ormes (3 septembre 1226) ; – aveu des terres de la Forge, etc, dans la paroisse d'Ormes tenues du chapitre cathédral d'Évreux par Jean Gillebert et consorts (1er mars 1469, n. s. ).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Bénéfices.

G145 , 1589-1788 , Bordeaux ; Caugé ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Francheville ; Ivry (Abbaye d') ; Lisieux (Ville) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Orléans ; Saint-Antoine-de-Douest-Buzot (paroisse Notre-Dame du Bois)  

Entérinement en l'officialité d'Évreux, des lettres de provision du prieuré de Saint-Martin de Francheville, en faveur de Richard Davy, moine profès de l'abbaye de Lyre (21 avril 1589) ; – prise de possession de la cure de Caugé par maître Michel Ducy, sous-diacre du diocèse d'Évreux, « nommé et présenté par madame l'abbesse de Saint-Sauveur d'Évreux, comme patronne de ladite cure » (1700) ; – fulmination des bulles nommant abbé d'Ivry « Jean-Baptiste-Polixène-Elzéar Ripert de Monclar, prêtre du diocèse d'Aix en Provence, chanoine et archidiacre de l'église cathédrale de Sainte-Croix d'Orléans et vicaire général du même diocèse » (1760) ; – prise de possession du prieuré de Saint-Antoine de Douest-Buzot, situé dans la paroisse de Notre-Dame-du-Bois, au diocèse d'Évreux, par dom Charles-François Gefrotin, prêtre du diocèse de Lisieux (1763) ; – prestation du serment de fidélité par Jean-Marie Dulau, conseiller d'État, agent général du clergé de France, vicaire général de Bordeaux, pourvu en commende de l'abbaye d'Ivry (1774) ; – déclarations de changement de domicile, faites en l'officialité d'Évreux par les bénéficiers du diocèse non astreints à la résidence.

Contexte :
Officialité d'Évreux

« Registre sommier contenant les comptes ouverts des maisons canonialles, fermiers et débiteurs des rentes foncières et hipothèques appartenent à MM. Les doyen, chanoine et chapitre d'Évreux. ».

G128 , fin XVIIIe siècle , Arnières ; Authenay ; Beaumais (ferme de), à Manthelon ; Claville ; Espagnes (Le Pré d') ; Evreux ("Jardin l'Evêque", Les) ; Evreux ("Portelles", pré des, à la Rochette) ; Evreux ("Rochette", La, le pré de la Rochette) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Rabais, Le) ; Evreux, Abbayes, monastères en général ; Evreux, Saint-Taurin ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Manthelon ; Neuville-près-Calville ; Parville ; Quittebeuf ; Vernon (Ville)  

Ce registre contient une liste des maisons canoniales « affectées aux dignités » (fol. 2), l'énumération de tous les biens du chapitre en terres, dîmes et rentes, avec l'indication des baux et des fermiers pour les biens donnés à ferme et la mention des recettes effectuées par le chapitre depuis 1780 jusqu'à 1791. Les subdivisions suivantes, reproduites à la table du registre (folios 2 à 6), indiquent sommairement quels étaient, outre les maisons canoniales, les biens et les revenus du chapitre cathédral d'Évreux à la fin du XVIIIe siècle : terres, près et biens adjugés « ad vitam canonialem » : le pré de La Rochette, dit des Portelles, les jardins, prés, vignes et terres sis au Jardin-l'Évêque, les bâtiments construits au bout des greniers du chapitre (fol. 6-7), – fermes, terres et prés (affermés) : la ferme de Neuville-près-Claville, la ferme de Beaumais, paroisse de Manthelon, les terres labourables, prés et pâtures d'Arnières, les terres labourables de Quittebeuf, de Parville et de Claville, le pré d'Authenay, le pré d'Espagne et les terres de La Rochette, à Évreux, le pré de La Motte à Arnières (fol. 8-28), – droits de dîme dans quarante-six paroisses (fol. 30-118), – rentes perpétuelles sur l'évêché d'Évreux (fol. 120), sur les onze doyennés ruraux du diocèse (fol. 122-14-2), sur vingt et une cures (fol. 144-184), sur l'abbaye de Saint-Taurin et sur l'abbaye de Lyre (fol. 186-188), sur les domaines royaux de Vernon, de Conches et du comté d'Évreux (fol. 190-194) et sur divers particuliers (fol. 196-297).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

« Registre sommier contenant les comptes ouverts des maisons canonialles, fermiers et débiteurs des rentes foncières et hipothèques appartenent à MM. Les doyen, chanoine et chapitre d'Évreux. ».

G128 , fin XVIIIe siècle , Arnières ; Authenay ; Beaumais (ferme de), à Manthelon ; Claville ; Espagnes (Le Pré d') ; Evreux ("Jardin l'Evêque", Les) ; Evreux ("Portelles", pré des, à la Rochette) ; Evreux ("Rochette", La, le pré de la Rochette) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Rabais, Le) ; Evreux, Abbayes, monastères en général ; Evreux, Saint-Taurin ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Manthelon ; Neuville-près-Calville ; Parville ; Quittebeuf ; Vernon (Ville)  

Ce registre contient une liste des maisons canoniales « affectées aux dignités » (fol. 2), l'énumération de tous les biens du chapitre en terres, dîmes et rentes, avec l'indication des baux et des fermiers pour les biens donnés à ferme et la mention des recettes effectuées par le chapitre depuis 1780 jusqu'à 1791. Les subdivisions suivantes, reproduites à la table du registre (folios 2 à 6), indiquent sommairement quels étaient, outre les maisons canoniales, les biens et les revenus du chapitre cathédral d'Évreux à la fin du XVIIIe siècle : terres, près et biens adjugés « ad vitam canonialem » : le pré de La Rochette, dit des Portelles, les jardins, prés, vignes et terres sis au Jardin-l'Évêque, les bâtiments construits au bout des greniers du chapitre (fol. 6-7), – fermes, terres et prés (affermés) : la ferme de Neuville-près-Claville, la ferme de Beaumais, paroisse de Manthelon, les terres labourables, prés et pâtures d'Arnières, les terres labourables de Quittebeuf, de Parville et de Claville, le pré d'Authenay, le pré d'Espagne et les terres de La Rochette, à Évreux, le pré de La Motte à Arnières (fol. 8-28), – droits de dîme dans quarante-six paroisses (fol. 30-118), – rentes perpétuelles sur l'évêché d'Évreux (fol. 120), sur les onze doyennés ruraux du diocèse (fol. 122-14-2), sur vingt et une cures (fol. 144-184), sur l'abbaye de Saint-Taurin et sur l'abbaye de Lyre (fol. 186-188), sur les domaines royaux de Vernon, de Conches et du comté d'Évreux (fol. 190-194) et sur divers particuliers (fol. 196-297).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Bénéfices.

G145 , 1589-1788 , Bordeaux ; Caugé ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Francheville ; Ivry (Abbaye d') ; Lisieux (Ville) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Orléans ; Saint-Antoine-de-Douest-Buzot (paroisse Notre-Dame du Bois)  

Entérinement en l'officialité d'Évreux, des lettres de provision du prieuré de Saint-Martin de Francheville, en faveur de Richard Davy, moine profès de l'abbaye de Lyre (21 avril 1589) ; – prise de possession de la cure de Caugé par maître Michel Ducy, sous-diacre du diocèse d'Évreux, « nommé et présenté par madame l'abbesse de Saint-Sauveur d'Évreux, comme patronne de ladite cure » (1700) ; – fulmination des bulles nommant abbé d'Ivry « Jean-Baptiste-Polixène-Elzéar Ripert de Monclar, prêtre du diocèse d'Aix en Provence, chanoine et archidiacre de l'église cathédrale de Sainte-Croix d'Orléans et vicaire général du même diocèse » (1760) ; – prise de possession du prieuré de Saint-Antoine de Douest-Buzot, situé dans la paroisse de Notre-Dame-du-Bois, au diocèse d'Évreux, par dom Charles-François Gefrotin, prêtre du diocèse de Lisieux (1763) ; – prestation du serment de fidélité par Jean-Marie Dulau, conseiller d'État, agent général du clergé de France, vicaire général de Bordeaux, pourvu en commende de l'abbaye d'Ivry (1774) ; – déclarations de changement de domicile, faites en l'officialité d'Évreux par les bénéficiers du diocèse non astreints à la résidence.

Contexte :
Officialité d'Évreux

« Le compte Berthault Blondel, « prestre, chapelain en l'église de Notre-Dame d'Évreux, colecteur et receveur des renies et revenus appartenans aux vicaires, chapelains et clercs de la dicte église, « pour cinq ans commenchant le jour Saint-Rémi l'an mil IIIIe et XL, ce jour comprins, et durant jusques à icelle feste de Saint-Rémi mil IIII et XLI, ce jour non comprins. » – (Le chapitre des recettes comprend, dans la première partie, une énumération des rentes du chapitre dans la ville d'Évreux pouvant fournir des renseignements intéressants sur l'ancienne topographie de cette ville (fol. 1-15). Les rentes perçues survies autres paroisses du diocèse ou « villes foraines » figurent ensuite au compte du receveur dans l'ordre suivant : Aviron, Arnières, Beaumont-le-Roger, Boncourt, Le Boulay-Morin, La Croix-Saint-Leufroy, Conches, Cintray, Creton, Condé-sur-Iton, Claville, Chavigny, Cissey, Croisy, Faverolles, Gravigny, Guichainville, Garencières, Hardencourt, Irreville, Hondouville, Jouy-sur-Eure, La Bonneviile, Le Bois-Milon, Le Mesnil-Péan, Le Plessis-Grohan, Les Authieux-près-Saint-André, Prey, Reuilly, Saint-Aubin-du-Vieil-Évreux, Saint-Aquilin-près-Pacy, Pacy, Pacel, Saint-Germain-de-Navarre, Sainte-Marthe, Tourneville.) –« Reçu de Pierres du Bout, dit de Saint-Lô, pour une place assise en la rue Féré (paroisse Saint-Aquilin), du costé devers Saint-Aquilin, près de l'ostel ou l'enseigne de La Pie pendoit... 4 sous tournois, – de Robin Bourdin, pour sa maison assise en la place de la chapelle des Innocens, paroisse de Saint-Denis... 10 sous, – de Nouel Le Franceys, pour une place aride où souloit estre une maison qui fut arse l'an mil IIII XXIX assise en coing de la rue Villaine, du costé des Jacobins... 10 sous tournois, – de Jehan Basire, filz de Perrot Basire, pour une petite place assise jouxte sa maison, du costé de dessa, oultre le pont Perrin, par où l'en va au pont de Gravigny... 12 deniers, – de Robert Fauchet, pour sa maison et lieu assis en la rue de Rabel en coste de Saint-Nicolas de la Maladrerie... 10 sous, – de Jehan de Hotot, pour sa maison assise en la Neuve-Rue, du costé pavé, paroisse Saint-Léger... 10 sous, – de messire Nicole Diaupleut, pour la maison de sa chapelle des Angelz, assise devant l'entrée du moustier de Saint-Nicolas, entre l'ostel de la chapelle de l'anniversaire d'une part et l'ostel delà chapelle d'Aulbevoye, d'autre, paroisse Saint-Nicolas... 30 sous, – de la déguerpie Jehan de La Fontaine, peintre, en son vivant tailleur d'ymaiges... 55 sous, – de Michel de Langle, pour sa maison assise en bourg d'Évreux jouxte la Porte painte, d'un costé, et la déguerpie Jehan L'Engleys, d'autre, d'un bout survies fossés de la cité et d'autre sur rue, paroisse Saint-Pierre... 20 sous, – des hoirs messire Jehan de Royer, chantre et chanoine d'Évreux... 13 sous, – de Perrot Heudouin, pour sa maison assise eu bourg, où souloit pendre l'enseigne de La Dance, d'un costé les fossés de la cité et d'autre Ysabel La Prunière, paroisse Saint-Pierre... 3 sous, – de Jehan de Mignères, en lieu de Simon Pinotel, pour sa maison assise en la rue de Trianon, en costé des Jacobins, devant l'abreuvoir aux chevaux, et fut l'ostel abattu par les guerres, paroisse de la Ronde... 30 sous, – de Jehanne La Gentille, pour sa maison assise en la rue au Prestre de La Ronde en allant au moustier de La Ronde du costé des jardins du Cornet... 8 sous, – de Michel Rouillon, pour une pièce de terre, et est pour présent en boys, espines et genetz, du costé au long des boys de La Magdeleine, jouxte la voye qui maine de La Ronde à la sablonniére des Faiaulx... 2 sous, – de Vincent d'Esquetot, pour une maison et jardin qui fut Jehan de Cailleuse, assise en la rue du Pont-Saint, jouxte le gué par où les chevaux et charrettes passent, paroisse Saint-Thomas... 9 sous ; – le jeudi absolu, après disner, mon seigneur l'évesque doit donner à boire et des oublies à tous ceulx de l'église en chapitre, et doit avoir chacun chanoine 8 deniers et ung chacun chapelain 4 deniers et chacun enfant 2 deniers ; – item, est à noter que les abés de Saint-Taurin d'Évreux, de Conçues, de Lire, de la Croix-Saint-Lieffrey et de Yvri, quant ilz sont béneiz, ils doivent faire le serment ou cuer de l'église d'Évreux sur le maistre autel et doivent payer chacun abé 60 sous tournois ; – reçu de Jehan Houel, pour sa maison assise ou bourg d'Évreux, paroisse Saint-Pierre, où peut l'enseigne de L'Escude France, jouxte l'ostel du Lion d'Or, où souloit demourer le viconte d'Évreux, d'un bout sur les fossés de la cité et d'autre sur le pavement 20 sous, – de Jehan de Berville, pour sa maison et jardin assis devant le moulin du Champ Durand, d'un bout sur la rivière d'auprès les fossés de la ville et d'autre bout sur la rue et d'un costé la ruelle par où l'on va de Saint-Thomas au dit moulin.... 19 sous, – de Michel L'Espicier pour une maison et jardin assis en la Neuve-Rue ou costé du Homme, jouxte la place Clément Le Boucher, aboutant sur la rivière, d'un bout, et d'autre sur le pavement du roy... 30 sous, – de Jehan du Souchey l'aisné, pour sa maison assise en la rue aux Fèvres hors la porte où pendoit l'enseigne de la Corne de Serf (sic)... 100 sous ; – dépenses pour pain et vin à boire sur la fosse de Guillaume de Bouteilles, en son vivant chanoine d'Évreux, le jour de son anniversaire... 5 sous 5 deniers ; – payé à Jehan du Val, boulenger, pour six douzaines et demi de eschaudés, chacun eschaudé de 1 denier la pièce... 6 sous 6 deniers, – item, pour 12 pos de vin, c'est assavoir 6 pos de claret et 6 pos de vineil, chacun pot de 12 deniers, valent 12 sous ; – pensions volontaires à Perrin du Val, pour lors procureur en la court laye, pensionnaire des dits chapelains et clers, pour sa pension de ce présent demi-an.... 10 sous ; – payé à messire Nouel Gilbert, pour une main de papier... 3 sous. – Somme totale des mises, rémissions et arrérages de ce présent compte : 351 livres 10 sous 6 deniers tournois, 1 septier de blé, 1 pousson de vin, 7 chapons, il gelines et 30 œufs ; et la recette est 356 livres 7 sous 4 deniers, 1 septier de blé, 1 pousson de vin, 11 gelines et 30 œufs. ».

G133 , 1440-1441 , Arnières ; Authieux-près-Saint-André ; Aviron ; Beaumont-le-Roger (ville de) ; Bois-Milon (Le) ; Boncourt ; Bonneville (La) ; Boulay-Morin (Le) ; Chavigny ; Cintray ; Cissey ; Claville ; Conches ; Conches (abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul de Castillon-les-Conches) ; Condé-sur-Iton ; Creton ; Croisy ; Croix-Saint-Leufroy (Abbaye) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux ("Faieux", Les) ; Evreux ("Fere", rue, paroisse Saint-Aquilin) ; Evreux ("Jardins-du-Cornet", Les, près le "Moustier de la Ronde") ; Evreux ("Monstier de Saint-Nicolas", maison dite Le) ; Evreux ("Neuve-Rue", paroisse Saint-Léger) ; Evreux ("Pont-Perrin", Le) ; Evreux ("Porte-Peine", La) ; Evreux ("Trianon", rue du, située au près des Jacobins) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Champs-Durand, (Le), paroisse Saint-Thomas) ; Evreux (Hôtel de "La Piependait", paroisse Sainte-Aquilin) ; Evreux (Hôtel de "L'Escu de France", paroisse Saint-Pierre) ; Evreux (Hôtel de "Lion d'Or", où demeurait le Vicomte d'Evreux, paroisse Saint-Pierre) ; Evreux (Maison "où pendait l'enseigne de la Corne du Cerf", rue aux Fèvres ; Evreux (Maison "où pendait l'enseigne de La Dance", paroisse Saint-Pierre près des fossés de la cité ; Evreux (Place : "Clément le Boucher") ; Evreux (Place : "Pavement-du-Roy") ; Evreux (Topographie ancienne de la Ville d'Evreux) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Chapelle Aubevoye sur la paroisse saint Nicolas) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Saints Innocents, paroisse Saint Denis) ; Evreux, Jacobins (dominicains) ; Evreux, Saint-Taurin ; Faverolles-la-Campagne ; Gravigny ; Guichainville ; Hardencourt ; Hondouville ; Irreville ; Ivry (Abbaye d') ; Jouy-sur-Eure ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Mesnil-Péan (Le) ; Pacel ; Pacy-sur-Eure ; Plessis-Grohan (Le) ; Prey ; Reuilly ; Saint-Aquilin-de-Pacy ; Saint-Aubin-du-Veil-Evreux ; Sainte-Marthe ; Saint-Germain-de-Navarre ; Tourneville  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux