Toutes les ressources Serez 24 résultats (7ms)

Journal des visites archidiaconales du diocèse d'Évreux, contenant des notes sur la plupart des paroisses des doyennés d'Ivry, de Pacy, d'Évreux, et sur quelques-unes des doyennés de Verneuil et de Vernon. –« Osmoy : le curé passe pour un peu beuveur, mal avec son seigneur qui n'a pas fait ses Pâques depuis plusieurs années... ; – Foucrainville : Le sieur curé fait un peu con-noitre trop des paroissiens en prêchant, à ce qu'on dit... ; – Serez : Le sieur curé a une servante jeune ; quoiqu'il ne boive pas beaucoup, il aime assez à faire boire les autres... ; – Garencières : Le sieur curé s'attache trop à des œuvres méchaniques comme de conduire les chevaux de labour avec ses cousins ; il paroit assez bon homme... ; – Fains : Le sieur curé est chasseur, a un fusil chez lui, porte les cheveux longs... ; – Caillouet : Le sieur curé bon homme ; les enfants pas assez bien instruits... ».

G1794 , 1705-1706 , Caillouet ; Commune d'Ivry ; Fains ; Foucrainville ; Garencières ; Osmoy ; Pacy-sur-Eure ; Serez ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Confirmation par Pierre Bourdonney, receveur de la baronnie de Brétagnolles, de la donation d'une vergée de terre, au triège du Périer Saint-Jacques, faite à l'église de La Boissière par Jacques Hérouard, son beau-père (1621) ; – donation par Charles Seuray à la fabrique de La Boissière, d'une rente annuelle de 7 livres assignée sur des terres situées dans la paroisse de Serez (1668) ; – donation à la même fabrique par Anne Seuray, d'une acre de terre labourable en quatre pièces, située paroisse de Serez (1693).

G432 , 1621-1693 , Boissières (La) ; Bretagnolles ; Perier-Saint-Jacques (triège du, à Bretagnolles) ; Serez  
Contexte :
Églises paroissiales > Boissière (La)

Journal des visites archidiaconales du diocèse d'Évreux, contenant des notes sur la plupart des paroisses des doyennés d'Ivry, de Pacy, d'Évreux, et sur quelques-unes des doyennés de Verneuil et de Vernon. –« Osmoy : le curé passe pour un peu beuveur, mal avec son seigneur qui n'a pas fait ses Pâques depuis plusieurs années... ; – Foucrainville : Le sieur curé fait un peu con-noitre trop des paroissiens en prêchant, à ce qu'on dit... ; – Serez : Le sieur curé a une servante jeune ; quoiqu'il ne boive pas beaucoup, il aime assez à faire boire les autres... ; – Garencières : Le sieur curé s'attache trop à des œuvres méchaniques comme de conduire les chevaux de labour avec ses cousins ; il paroit assez bon homme... ; – Fains : Le sieur curé est chasseur, a un fusil chez lui, porte les cheveux longs... ; – Caillouet : Le sieur curé bon homme ; les enfants pas assez bien instruits... ».

G1794 , 1705-1706 , Caillouet ; Commune d'Ivry ; Fains ; Foucrainville ; Garencières ; Osmoy ; Pacy-sur-Eure ; Serez ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Confirmation par Pierre Bourdonney, receveur de la baronnie de Brétagnolles, de la donation d'une vergée de terre, au triège du Périer Saint-Jacques, faite à l'église de La Boissière par Jacques Hérouard, son beau-père (1621) ; – donation par Charles Seuray à la fabrique de La Boissière, d'une rente annuelle de 7 livres assignée sur des terres situées dans la paroisse de Serez (1668) ; – donation à la même fabrique par Anne Seuray, d'une acre de terre labourable en quatre pièces, située paroisse de Serez (1693).

G432 , 1621-1693 , Boissières (La) ; Bretagnolles ; Perier-Saint-Jacques (triège du, à Bretagnolles) ; Serez  
Contexte :
Églises paroissiales > Boissière (La)

« Déclaration que donne à très haut, très puissant et très excellent prince Monseigneur Louis François de Bourbon, prince de Conty, prince du sang, seigneur des baronnies d'Ivry et Garennes et dépendances, Noël Roussel, laboureur, demeurant en la paroisse de Serez, et trésorier en charge de l'église et fabrique de Saint-Remy dudit Serez, des héritages que ladite fabrique tient, assis tant en ladite paroisse qu'en la paroisse de Foucrainville, relevantes et dépendantes desdites baronnies » (1739) ; – contrat de constitution au profit de la fabrique par Jacques Tristan, prêtre, en exécution du testament de feu Perrine Le Blanc, sa mère, d'une rente annuelle de 45 sous, assignée sur une pièce de terre située à Serez, triège des Gros-Buissons (1654).

G1292 , 1654-1739 , Commune d'Ivry ; Foucrainville ; Garennes ; Gros-Buissons (Les), triège à Serez ; Serez  
Contexte :
Églises paroissiales > Senneville

« Déclaration que donne à très haut, très puissant et très excellent prince Monseigneur Louis François de Bourbon, prince de Conty, prince du sang, seigneur des baronnies d'Ivry et Garennes et dépendances, Noël Roussel, laboureur, demeurant en la paroisse de Serez, et trésorier en charge de l'église et fabrique de Saint-Remy dudit Serez, des héritages que ladite fabrique tient, assis tant en ladite paroisse qu'en la paroisse de Foucrainville, relevantes et dépendantes desdites baronnies » (1739) ; – contrat de constitution au profit de la fabrique par Jacques Tristan, prêtre, en exécution du testament de feu Perrine Le Blanc, sa mère, d'une rente annuelle de 45 sous, assignée sur une pièce de terre située à Serez, triège des Gros-Buissons (1654).

G1292 , 1654-1739 , Commune d'Ivry ; Foucrainville ; Garennes ; Gros-Buissons (Les), triège à Serez ; Serez  
Contexte :
Églises paroissiales > Senneville

Gadencourt, etc.

H1330 , 1645-1788 , Boissière (fief de la) ; Bretagnolles ; Epieds ; Fains, près Pacy ; Gadencourt ; Menilles ; Mousseaux ; Parc (fief du) ; Parc (Le) ; Roussette (La), triège sis à Gadencourt ; Serez ; Verneuil-sur-Avre (Abbaye de Saint-Nicolas)  

Vente à l'abbaye de Notre-Dame de Pacy par Gabriel Legendre d'un pré contenant trois arpents, sis à Gadencourt, triège de la Roussette, pour le prix de 500 livres tournois (1645) ; — bail à ferme passé par l'abbaye de Saint-Nicolas de Verneuil à Nicolas Chedeville, marchand, demeurant à Serez, des terres et des prés de Gadencourt, Fains, Serez, Bretagnolles, la Boissière, Menilles, le Parc, Mousseaux et Épieds, ainsi que de diverses rentes, montant à 338 livres, assignées sur des particuliers, moyennant un prix de fermage annuel de 2.200 livres (1788).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Saint-Nicolas de Verneuil et Abbaye de Notre-Dame de Pacy, y réunie (Ordre de Saint-Benoît)