Toutes les ressources Thuit-Anger (Le) 18 résultats (50ms)

Plan d'occupation des sols de Thuit-Anger

1206 W 107 , Thuit-Anger (Le)  

Consultation de la commission départementale du 23 mai 1977, publication, enquête publique, enquête publique complémentaire, consultation du conseil municipal avant approbation.

Baux à ferme des terres de la fabrique situées au Thuit-Anger, à Elbeuf, paroisse Saint-Étienne, et au Thuit-Signol. (En 1581, Adrien de Nollent, seigneur du Thuit-Anger, agissant comme trésorier de la fabrique, passe bail à Olivier Vyard d'une demi-acre de terre, sise au Thuit-Anger, pour le prix annuel de deux écus deux tiers dix sols, évalués à huit livres dix sols tournois ».).

G1322 , 1581-1765 , Elbeuf (Paroisses) ; Thuit-Anger (Le) ; Thuit-Signol (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Anger (Le)

Aveux rendus par la fabrique à Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, pair de France (1661), et à François-Félix de Rouen, écuyer, seigneur du Thuit-Anger et du fief Becquet (1753), pour des terres relevant du duché d'Elbeuf, de la seigneurie du Thuit-Anger et du fief Becquet ; – quittances des droits d'amortissement s'élevant à la somme de 110 livres, y compris les deux sols pour livre, payés par la fabrique en 1640.

G1320 , 1640-1753 , Becquet (Le), fief ; Elbeuf (Paroisses) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Anger (Le)

Paroisse du Thuit-Anger.

G273 , 1563-1768 , Moulin-du-Quicaupet (Le), triège à Thuit-Anger ; Pertuis-au-Loup (Le), triège à Thuit-Auger ; Thuit-Anger (Le)  

Vente par Jean Lesage, au trésor de l'église collégiale de La Saussaye, d'une pièce de terre, contenant demi-acre 10 perches, située dans la paroisse de Thuit-Anger, au triège du « Pertuis au lou », pour le prix de 180 livres tournois (1612) ; – vente par Louis Pastallier à Mr Louis Ailliet, chanoine de La Saussaye, d'une vergée et demie de terre labourable située dans la paroisse du Thuit-Anger, triège du « Moulin de Quicauppet », pour le prix de 70 livres tournois (1632) ; – aveux rendus par le chapitre à noble homme Jacob Pradon, écuyer, sieur du Thuit-Anger et d'Esnanville, conseiller du Roy et maistre d'hostel ordinaire » (1617), et à « messire François Félix de Rouen, écuyer, seigneur et patron du Thuit-Anger, du noble fief Bequet et autres lieux » (1768), pour des terres relevant de la seigneurie du Thuit-Anger.

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye

Donation à la fabrique par Robert Le Taulf, d'une rente annuelle de 10 sous tournois, assignée sur une masure plantée d'arbres, sise au Thuit-Anger et fieffée par le donateur à Guillaume Alloys en 1369 n. s. (1494 n. s.) ; – engagement pris par Gaspard Guillot, à la requête de Pierre Du Val, écuyer, sieur du Thuit-Anger, vicomte de l'eau à Rouen et grand-maître des eaux et forêts de la vicomte de Pont-de-l'Arche, trésorier de la fabrique du Thuit-Anger, de payer à ladite fabrique une rente annuelle de 5 sous tournois, parce que Jean Guillot, son père, ancien trésorier, « auroit esté morosif et négligent à s'opposer au nom dudit trésor au décret des héritages de Simon Fossé », grevés d'une rente de 3 sous au profit de la fabrique, « voulant bien que ledit thrésor ne souffre aulcune perte pour la morosifveté dudit feu son père » (1667).

G1323 , 1394-1732 , Pont-de-l'Arche (Ville) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Anger (Le)

Aveux rendus par la fabrique à l'abbaye de Bec (1682), à Louis de Bourbon, « prince du sang, comte de Clermont, abbé commendataire des abbayes royalles de Chaalis, Saint-Germain-des-Prés et Notre-Dame-du-Bec-Hélouïn, baron haut justicier dudit lieu du Bec, du Theil-Nollent et du Hausey » (1761), et à François-Félix de Rouen, chevalier, seigneur et baron du Thuit-Anger et du noble fief Béquet, etc. (1786), pour des terres relevant de la baronnie du Hausey, branche de Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard, et « de la seigneurie de Conches qui fut Douville » ; –« ensuivent les desclarations des bouts et costez des héritages appartenantz au trésor et fabricque de l'église de Monsieur Sainct Pierre du Boscguérard, quittez et délaissez parles personnes cy-après dénommées et aux charges aussi déclairez » (de 1469 à 1522).

G1260 , 1469-1786 , Bec-Hellouin (abbaye) ; Bequet (fief du) ; Chaalis (abbaye de) ; Conches ; Douville ; Haussey (fief du, à Saint-Pierre-du-Borguérard) ; Saint-Germain-des-Angles ; Saint-Pierre-du-Boscguérard ; Theil-Nolent (Le) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard

Paroisse de Saint-Martin-la-Corneille.

G268 , 1557-1753 , Bosquets de Villeneuve (triège à Saint-Martin-la-Corneille) ; Saint-Pierre-de-Liéroult ; Thuit-Anger (Le)  

Aveux rendus au chapitre de La Saussaye, en l'audience des plaids de meubles d'Elbeuf tenue par le vicomte d'Elbeuf le 13 mai 1557, par les tenanciers de terres situées dans les paroisses de Saint-Martin-la-Corneille et du Thuit-Anger et sujettes à des rentes envers le chapitre (1557) ; – donation par Me Guillaume Allais, prêtre, chanoine de La Saussaye, au chapitre collégial, d'une rente annuelle de 3 livres tournois assignée sur des biens situés dans la paroisse de Saint-Martin-la-Corneille (1573) ; – aveu rendu par les chanoines de La Saussaye à « messire Jean François Le Diacre, mineur d'ans, escuyer, seigneur et patron de Sainct Cir La Champaigne et de Sainct Pierre de Lieroult », pour trois vergées de terre relevant de la seigneurie de Saint-Cyr et situées dans la paroisse de Saint-Martin-la-Corneille, « au triege des Bosquets de Villeneufve » (1660) ; – bail emphytéotique passé par le chapitre de La Saussaye, à Madeleine Beaufils, veuve de François Bulté, et à François, Louis et Pierre Bulté, ses fils, de « deux masures contiguës l'une à l'autre, l'une nommée le jardin Chapitre, dépendante et relevante dudit chapitre, l'autre nommée la masure Midrier, relevante de la seigneurie de Saint-Martin-la-Corneille » (1749) ; – déclaration faite par le chapitre de La Saussaye à messire Nicolas-Charles de Saint-Ouen, conseiller du Roi, maître ordinaire en sa Cour des Comptes, aides et finances de Normandie, seigneur et patron de Saint-Martin-la-Corneille, « des terres qu'ils possèdent en ladite seigneurie de Saint-Martin, tant des prébendes de plusieurs chanoines, que du trésor, du clerc et de la chapelle de Saint-Jean » (1753).

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Jobert Le Sueur, bourgeois d'Elbeuf, sieur du fief du Becquet relevant du duché d'Elbeuf (1643), à Jean-François Le Diacre, écuyer, seigneur de Saint-Cyr-la-Campagné (1643), à Joseph Le Sueur, sieur du Becquet, demeurant au Thuit-Anger (1682), à Louis de Bourbon, prince du sang, comte de Clermont, abbé commendataire de l'abbaye du Bec et en cette qualité seigneur de Cesseville (1741), à Jean-Baptiste Le Diacre, seigneur de Saint-Cyr-la-Campagne (1746), à François-Félix de Rouen, écuyer, seigneur du Thuit-Anger et du fief Becquet (1754-1768), à Nicolas-Charles de Saint-Ouen, seigneur patron de- Saint-Martin-la-Corneille, conseiller maître en la cour des aides et finances de Normandie (1756), à Jean-René-Claude Turgis, seigneur de « Bulley » (1763), à Georges-François Le Diacre, chevalier, seigneur patron de Saint-Cyr-la-Campagne (1767) et à Louis-Émery de Roquigny, chevalier, seigneur du Port-Pinché (1770), pour des terres appartenant à la fabrique et relevant desdits fiefs et seigneuries.

G1221 , 1643-1770 , Bec-Hellouin (abbaye) ; Becquet (Le), fief ; Bullé (fief de, à Saint-Nicolas-du-Bosc-Asselin) ; Cesseville ; Elbeuf ; Port-Pinché (Le), fief ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Saint-Martin-la-Corneille ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Martin-la-Corneille

Localités de M à V

14 B 527 , 1673-1674 , Graveron-Sémerville, Graveron — Saint-Mélain de Roncheville ; Mandeville ; Manoir (Le) ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Montaure ; Notre-Dame-du-Vaudreuil ; Pinterville ; Planches (Les) ; Pont-de-l'Arche ; Pont-de-l'Arche — Bailliage ; Porte-joie ; Poses ; Quatremare ; Quevreville-la-Poterie (Seine-Maritime) ; Reuilly ; Saint-Amand des Hautes-Terres ; Saint-Cyr-du-Vaudreuil ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Saint-Germain-de-Pasquier ; Saint-Pierre-de-Liéroult (Seine-Maritime), Saint-Pierre-de-Lierru ; Saint-Pierre-des-Fleurs, Saint-Pierre-des-Cercueils ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Saint-Vigor ; Saussaye — Saint-Martin-la-Corneille ; Saussaye — Saint-Nicolas-du-Bosc-Asselin ; Saussaye (La) ; Sotteville-sous-le-Val (Seine-Maritime) ; Surville ; Thuit-Anger (Le) ; Thuit-Simer (Le) ; Tournedos-sur-Seine ; Tourville-la-Campagne ; Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) ; Venon ; Vieux-Villez ; Vraiville  

Mandeville, Le Manoir, Martot, Mesnil-Jourdain, Montaure, Notre-Dame du Vaudreuil, Pinterville, Les Planches, Pont-de-l'Arche, Portejoie, Poses, Quatremare, Quèvreville, Reuilly, Saint-Amand-des-Hautes-Terres, Saint-Aubin Jouxte Boulleng, Sainte-Colombe près Grâce, Saint-Cyr-du-Vaudreuil, Saint-Cyr-la-Campagne, Saint-Désir, Saint-Etienne-du-Vauvray, Saint-Germain-de-Pasquier, Saint-Martin-la-Corneille, Saint-Melain-de-Roncheville, Saint-Nicolas du Bosc-Asselin, Saint-Pierre-de-Lierru, Saint-Pierre-des-Cercueils, Saint-Pierre-du-Vauvray, Saint-Vigor, La Saussaye, Sotteville, Surville, Thuit-Anger, Thuit-Simer, Tournedos (Saint-Saturnin), Tourville-la-Campagne, Tourville-la-Rivière, Venon, Vieuvillez, Vraiville.

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, police et administration > Fiefs et ban > Déclarations par les curés, les trésoriers de fabriques, les collecteurs des tailles, des francs-fiefs et nouveaux acquêts, des fiefs nobles et manoirs seigneuriaux et des rentes des églises, faites au greffe du lieutenant-général au siège de Pont-de-l'Arche, juge subdélégué de l'intendant en la vicomté et ressort de Pont-de-l'Arche

Baux à ferme des dîmes appartenant au chapitre dans les paroisses des Authieux (près Saint-André), des Authieux-sous-Barquet, d'Aviron, de Barquet, des Baux-Sainte-Croix, de Bérengeville-la-Campagne, de Boncourt, de Brosville, de Caudebec-lès-Elbeuf, de Claville, de Collandres, du Coudray, de Crestot, d'Écauville, de Saint-Léger d'Évreux, de la Forêt-du-Parc, de Garencières, de Gauville, de Glisolles, de Gouville, de la Haye-Malherbe, d'Irreville, de Jumelles, de Manthelon, de Marcilly-la-Campagne, des Minières, du Mesnil-Jourdain, de Montaure, de Mousseaux-près-Saint-André, de Quittebeuf, de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Saint-Aubin-du-Vieil-Évreux, de Saint-Clair-d'Arcey, de Sainte-Colombe-la-Campagne, de Saint-Germain-de-Navarre, de Saint-Luc, de Saint-Vigor, de Surtauville, du Thuit-Anger, de Tourneville, de la Trinité-de-la-Charmoye, de la Vacherie, des Ventes, du Vieil-Évreux et de Vitotel. (Don Duwarnet, 1885.).

G1800 , 1779-1790 , Authieux-près-Saint-André ; Authieux-sous-Barquet ; Aviron ; Barquet ; Baux-Sainte-Croix ; Bérengeville-la-Campagne ; Boncourt ; Brosville ; Caudebec-lès-Elbeuf ; Claville ; Coudray (Le) ; Crestot ; Ecauville ; Evreux (Saint-Léger) ; Forêt-du-Parc (La) ; Garencières ; Gauville-le-Campagne ; Gouville ; Haye-Malherbe (La) ; Irreville ; Jumelles ; Manthelon ; Marcilly-la-Campagne ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Minières (Les) ; Montaure ; Mousseaux-près-Saint-André ; Quittebeuf ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Aubin-du-Veil-Evreux ; Saint-Clair-d'Arcey ; Sainte-Colombe-la-Campagne ; Saint-Germain-de-Navarre ; Saint-Luc ; Saint-Vigor ; Surtauville ; Thuit-Anger (Le) ; Tourneville ; Trinité-de-la-Charmoye (La) ; Vacherie (La) ; Ventes (Les) ; Vieil-Evreux (Le) ; Vitotel  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux