Toutes les ressources Saint Hilaire 18 résultats (11ms)

Ferrières-Saint-Hilaire.

H928 , 1434-1694 , Ferrières-Saint-Hilaire ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Noës (Les), hameau à Ferrières-Saint-Hilaire  

Baux à fieffe d'une masure et de deux pièces de terre situées à Ferrières-Saint-Hilaire, au hameau des Noës, passés par les prieurs de Maupas moyennant un rente de 7 sous 6 deniers (1434-1490) ; — bail à ferme passé par le receveur du prieuré à Guillaume Desportes, laboureur, d'un pré contenant une demi-acre, situé à Ferrières-Saint-Hilaire, pour le prix de 21 livres par an (1688).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Ferrières-Saint-Hilaire.

H928 , 1434-1694 , Ferrières-Saint-Hilaire ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Noës (Les), hameau à Ferrières-Saint-Hilaire  

Baux à fieffe d'une masure et de deux pièces de terre situées à Ferrières-Saint-Hilaire, au hameau des Noës, passés par les prieurs de Maupas moyennant un rente de 7 sous 6 deniers (1434-1490) ; — bail à ferme passé par le receveur du prieuré à Guillaume Desportes, laboureur, d'un pré contenant une demi-acre, situé à Ferrières-Saint-Hilaire, pour le prix de 21 livres par an (1688).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Saint-Hilaire.

H431 , 1209-1245 , Aumône (terre de l'), sise à Saint-Hilaire ; Ivry (Abbaye d') ; Saint-Hilaire  

Donation à l'abbaye par Aubrée, sœur de Simon d'Anet, d'une rente de 50 sous tournois assignée sur ses revenus du péage de Saint-Hilaire (1209) ; — cession à l'abbaye par Jean de Saint-Hilaire, chevalier, des droits de champart qu'il possédait sur la terre de l'Aumône sise à Saint-Hilaire et appartenant aux religieux d'Ivry, moyennant une redevance annuelle d'une paire d'éperons (calcaria), d'une valeur de 5 sous tournois (1245).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye d'Ivry (Ordre de Saint-Benoît)

Saint-Hilaire.

H431 , 1209-1245 , Aumône (terre de l'), sise à Saint-Hilaire ; Ivry (Abbaye d') ; Saint-Hilaire  

Donation à l'abbaye par Aubrée, sœur de Simon d'Anet, d'une rente de 50 sous tournois assignée sur ses revenus du péage de Saint-Hilaire (1209) ; — cession à l'abbaye par Jean de Saint-Hilaire, chevalier, des droits de champart qu'il possédait sur la terre de l'Aumône sise à Saint-Hilaire et appartenant aux religieux d'Ivry, moyennant une redevance annuelle d'une paire d'éperons (calcaria), d'une valeur de 5 sous tournois (1245).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye d'Ivry (Ordre de Saint-Benoît)

Ferrières-Saint-Hilaire.

H929 , 1459-1774 , Bosc-Morel (Le) ; Carentonne (la Rivière de) ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Noës (Le Moulin des) ; Saint-Andrien-en-la-Marche (Saint-André) ; Thenney  

Cession parle prieur du Bosc-Morel au prieur de Maupas de tous ses droits sur la moitié du moulin à blé de Capelles, nommé le moulin des Noës, sis à Ferrières-Saint-Hilaire, et d'une rente foncière de 16 sous tournois assignée dans la même paroisse, à la charge par le prieur de Maupas d'acquitter les rentes dues au seigneur de Chaumont et au baron de Ferrières : « comme au droit et tiltre de la fondation et augmentation du prieuré de Maupas, membre deppendant de l'abbaye et monastère de Notre-Dame de Lire compète et appartiengne d'ancienneté au prieur et religieux dudit prieuré de Maupas, franchement et quittement, la moitié du moulin à blé de Capelles assis en la paroisse de Ferrières, sur la rivière de Carentonne, nommé le moulin des Noës, ensemble la moitié du cours de la rivière, de la pescherie et de toutes les autres droictures et appartenances d'icelui moulin, et l'autre moitié des dits moulin, cours de rivière, pescherie et de toutes les autres droictures et appartenances d'iceluy moulin, réservées les moultes des champs, les moultes appelées festaiges et les deniers deulz à cause des escluses, feust, competast aussi et apparteinst propriétairement aux prieurs et religieux du prieuré du Boscmoret, membre et deppendant du prieuré de Saint-Pierre et Saint-Pol de Lierru, par bail et fieffe jà piéça faiz au prieur et couvent dudit lieu de Lierru, pour et ou nom dudit prieuré du Boscmoret, par feu monseigneur Guillaume de Mailloc, en son vivant chevalier et seigneur de Saint-Andrieu en la marche... » (1459) ; — sentence de la vicomté d'Orbec, condamnant le prieur de Maupas à faire « mectre en deue réparation le moulin de Maupas et icelluy réédiffier de sorte que le prieur du Bosc Morel puisse commodément mouldre en icelluy ses grains, suyvant ses Chartres et escriptures » (1558) ; — transactions passées entre les prieurs du Bosc-Morel et de Maupas au sujet de l'ancien moulin des Noës, tombé en ruine, et quittances de payement de la rente de 7 livres l0sous consentie par le prieur de Maupas à celui du Bosc-Morel en échange du droit de franche moûte qui appartenait à ce dernier (1559-1774) ; — quittances de payement aux ouvriers des frais des réparations faites au moulin à blé de Thenney, appartenant au prieuré de Maupas (1680-1682).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Ferrières-Saint-Hilaire.

H929 , 1459-1774 , Bosc-Morel (Le) ; Carentonne (la Rivière de) ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Noës (Le Moulin des) ; Saint-Andrien-en-la-Marche (Saint-André) ; Thenney  

Cession parle prieur du Bosc-Morel au prieur de Maupas de tous ses droits sur la moitié du moulin à blé de Capelles, nommé le moulin des Noës, sis à Ferrières-Saint-Hilaire, et d'une rente foncière de 16 sous tournois assignée dans la même paroisse, à la charge par le prieur de Maupas d'acquitter les rentes dues au seigneur de Chaumont et au baron de Ferrières : « comme au droit et tiltre de la fondation et augmentation du prieuré de Maupas, membre deppendant de l'abbaye et monastère de Notre-Dame de Lire compète et appartiengne d'ancienneté au prieur et religieux dudit prieuré de Maupas, franchement et quittement, la moitié du moulin à blé de Capelles assis en la paroisse de Ferrières, sur la rivière de Carentonne, nommé le moulin des Noës, ensemble la moitié du cours de la rivière, de la pescherie et de toutes les autres droictures et appartenances d'icelui moulin, et l'autre moitié des dits moulin, cours de rivière, pescherie et de toutes les autres droictures et appartenances d'iceluy moulin, réservées les moultes des champs, les moultes appelées festaiges et les deniers deulz à cause des escluses, feust, competast aussi et apparteinst propriétairement aux prieurs et religieux du prieuré du Boscmoret, membre et deppendant du prieuré de Saint-Pierre et Saint-Pol de Lierru, par bail et fieffe jà piéça faiz au prieur et couvent dudit lieu de Lierru, pour et ou nom dudit prieuré du Boscmoret, par feu monseigneur Guillaume de Mailloc, en son vivant chevalier et seigneur de Saint-Andrieu en la marche... » (1459) ; — sentence de la vicomté d'Orbec, condamnant le prieur de Maupas à faire « mectre en deue réparation le moulin de Maupas et icelluy réédiffier de sorte que le prieur du Bosc Morel puisse commodément mouldre en icelluy ses grains, suyvant ses Chartres et escriptures » (1558) ; — transactions passées entre les prieurs du Bosc-Morel et de Maupas au sujet de l'ancien moulin des Noës, tombé en ruine, et quittances de payement de la rente de 7 livres l0sous consentie par le prieur de Maupas à celui du Bosc-Morel en échange du droit de franche moûte qui appartenait à ce dernier (1559-1774) ; — quittances de payement aux ouvriers des frais des réparations faites au moulin à blé de Thenney, appartenant au prieuré de Maupas (1680-1682).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Biens situés à Neaufles : les Brulins ou le Champ-Bernier.

G178 , 1276-1677 , Brulins (Les), triège à Neaufles ; Champ-Bernier (Le), triège à Neaufles ; Neaufles  

Donation par Colin du Val, seigneur du Val, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 3 sous tournois, assise sur une pièce appelée le Champ-Bernier dans la paroisse de Saint-Hilaire de Neaufles, et d'une autre rente de 22 deniers assise sur un pré situé dans la paroisse de Saint-Martin d'Ambenay (septembre 1276) ; – aveu par Gilles Vallée, docteur en médecine, Pasquier Geffrey, Nicolas Robillard et Robert Boucher, des terres relevant du prieuré du Désert dans la paroisse de Neaufles (1660) ; – plan informe de la terre des Brulins (XVIIe siècle.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Biens situés à Neaufles : les Brulins ou le Champ-Bernier.

G178 , 1276-1677 , Brulins (Les), triège à Neaufles ; Champ-Bernier (Le), triège à Neaufles ; Neaufles  

Donation par Colin du Val, seigneur du Val, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 3 sous tournois, assise sur une pièce appelée le Champ-Bernier dans la paroisse de Saint-Hilaire de Neaufles, et d'une autre rente de 22 deniers assise sur un pré situé dans la paroisse de Saint-Martin d'Ambenay (septembre 1276) ; – aveu par Gilles Vallée, docteur en médecine, Pasquier Geffrey, Nicolas Robillard et Robert Boucher, des terres relevant du prieuré du Désert dans la paroisse de Neaufles (1660) ; – plan informe de la terre des Brulins (XVIIe siècle.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Aveux rendus par la fabrique à l'archevêque de Rouen (1714), à Jean-Pierre Le Pezant, seigneur de Pinterville (1740), à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux, à Pierre-Armand Le Vicomte, seigneur de Saint-Hilaire et de Folleville (1751), à Hector-Nicolas Pavyot, seigneur de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Cesseville et de Cretot (1755), et à François Le Camus, seigneur de Montaure et du Vieux-Rouen (1763), pour des terres relevant du comté de Louviers, de la seigneurie de Pinterville, du fief de Saint-Taurin à Louviers, des seigneuries de Folleville et du Vieux-Rouen et du fief de La Villette.

G867 , 1714-1763 , Cesseville ; Crestot ; Evreux, Saint-Taurin ; Folleville ; Louviers (paroisse Saint-Jean) ; Montaure ; Pinterville ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Vieux-Rouen (fief du) ; Villette (La), fief à Louviers  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

Aveux rendus par la fabrique à l'archevêque de Rouen (1714), à Jean-Pierre Le Pezant, seigneur de Pinterville (1740), à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux, à Pierre-Armand Le Vicomte, seigneur de Saint-Hilaire et de Folleville (1751), à Hector-Nicolas Pavyot, seigneur de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Cesseville et de Cretot (1755), et à François Le Camus, seigneur de Montaure et du Vieux-Rouen (1763), pour des terres relevant du comté de Louviers, de la seigneurie de Pinterville, du fief de Saint-Taurin à Louviers, des seigneuries de Folleville et du Vieux-Rouen et du fief de La Villette.

G867 , 1714-1763 , Cesseville ; Crestot ; Evreux, Saint-Taurin ; Folleville ; Louviers (paroisse Saint-Jean) ; Montaure ; Pinterville ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Vieux-Rouen (fief du) ; Villette (La), fief à Louviers  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

Fragments d'un cartuluire du Bec, transcrit au XVe siècle (165 sur 240 millimètres, marges non comprises). – Donation par G..., évêque d'Évreux, au prieuré de Tillières, de la vicairiede Saint-Hilaire de Tillières (s. d.) ; – sentence arbitrale rendue par Geoffroi III Faë, évêque d'Évreux, dans le différend pendant entre l'abbaye du Bec et le curé de Damville au sujet des dîmes des bois de la paroisse de Damville. La sentence adjuge au curé de Damville les droits de dîme contestés (1337) ; – cession à l'abbaye par Berthe, tante maternelle de Vincent d'Acan, du droit de patronage de l'église d'Acan, en présence de Hugues et de Roger de Hellenvilliers, de Robert des Fossés et de Robert Le Manant, chevaliers, etc. (1242) ; – bail à fieffe d'une maison, avec jardin et dix acres de terre, sise au Plessis-Panlatte, passé par l'abbaye à Jean de Bauffes (1383) ; – bail à fieffe du manoir de La Rousselière, paroisse de Grandvilliers, passé par l'abbaye à Jean Orieult, pour le prix annuel de 50 sous tournois (1392) – bail à fieffe d'une pièce de terre sise à Panlatte, passé par l'abbaye à Jean Bouteri (1392).

H93 , 1240-1392 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Damville ; Plessis-Panlatte (Le) ; Rousselière (Manoir de la), sis à Grandvilliers ; Tillières (Prieuré de) ; Tillières (Saint-Hilaire de), vicairie de  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)

Fragments d'un cartuluire du Bec, transcrit au XVe siècle (165 sur 240 millimètres, marges non comprises). – Donation par G..., évêque d'Évreux, au prieuré de Tillières, de la vicairiede Saint-Hilaire de Tillières (s. d.) ; – sentence arbitrale rendue par Geoffroi III Faë, évêque d'Évreux, dans le différend pendant entre l'abbaye du Bec et le curé de Damville au sujet des dîmes des bois de la paroisse de Damville. La sentence adjuge au curé de Damville les droits de dîme contestés (1337) ; – cession à l'abbaye par Berthe, tante maternelle de Vincent d'Acan, du droit de patronage de l'église d'Acan, en présence de Hugues et de Roger de Hellenvilliers, de Robert des Fossés et de Robert Le Manant, chevaliers, etc. (1242) ; – bail à fieffe d'une maison, avec jardin et dix acres de terre, sise au Plessis-Panlatte, passé par l'abbaye à Jean de Bauffes (1383) ; – bail à fieffe du manoir de La Rousselière, paroisse de Grandvilliers, passé par l'abbaye à Jean Orieult, pour le prix annuel de 50 sous tournois (1392) – bail à fieffe d'une pièce de terre sise à Panlatte, passé par l'abbaye à Jean Bouteri (1392).

H93 , 1240-1392 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Damville ; Plessis-Panlatte (Le) ; Rousselière (Manoir de la), sis à Grandvilliers ; Tillières (Prieuré de) ; Tillières (Saint-Hilaire de), vicairie de  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)

Douzième volume contenant les abbayes, chapelles, léproseries, prieurés, etc., situés dans les doyennés de Verneuil, Laigle, Lyre et Conches.

G33 , XVIIIe siècle , Ambenay ; Authenay ; Barc ; Barquet ; Baux-Sainte-Croix ; Beaubray ; Bellezaize ; Bérengeville-la-Rivière ; Bois-Maillard ; Breteuil ; Breuil (fief du) ; Buisson-de-Vernay (Le) ; Burey ; Chambray ; Chavigny ; Chesne (Le) ; Clos-Gontier (hameau au Nuisement) ; Conches ; Condé-sur-Iton ; Conillarville ; Cornier (Le) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Faverolles-la-Campagne ; Ferté-Fresnel (La) ; Fidelaire (Le) ; Fourneaux ; Francheville ; Gouville ; Grosley ; Haute-Maison (Le) ; Laigle (ville de) ; Lierru ; Louversey ; Lyre (commune de) ; Minières (Les) ; Nagel ; Noë (La) ; Nogent-le-Sec ; Nuisement (Chapelle Notre-Dame de Maubuisson) ; Nuisement (Le) ; Poultière (La), fief ; Rai (Prieuré de Notre-Dame de, doyenné de Laigle) ; Roman ; Sainte-Marie-Madeleine-du-Pin ; Saint-Jean-du-Bois ; Saint-Just ; Saint-Marin-d'Ecublei ; Saint-Nicolas-de-la-Haute-Maison ; Saint-Pierre-de-Fonteuil ; Saint-Pierre-du-Mesnil ; Saint-Suplice-près-Laigle ; Saint-Suplice-sur-Risle ; Vacherie-près-Barquet (La)  

Table à la fin du registre. – Les bénéfices compris dans ce volume sont les suivants : doyenné de Verneuil : chapelle de la Charité ou de l'Assomption (église Notre-Dame de Verneuil), chapelle de Saint-Denis ou de Notre-Dame-dû-Champ-de-Bataille près Verneuil, chapelle de Saint-Joseph (conciergerie de Verneuil), hôtel-Dieu de Verneuil, chapelles de Villedieu (paroisse de Roman), de Saint-Nicolas de Tillières (château de Tillières) et de Sainte-Madeleine de Tillières (église de Tillières) ; – doyenné de Laigle : léproserie de Breteuil, chapelle de Saint-Nicolas du château de Breteuil ; – doyenné de Conches : prieuré de Lierre ; – doyenné de Laigle : prieuré de Francheville ; – doyenné de Conches : chapelle de la Passion dans le manoir des Minières (paroisse de Beaubray), prieuré de Saint-Lambert de Condé-sur-Iton, chapelles de Saint-Laurent de Chambray (château de Chambray, à Gouville), de Notre-Dame de Maubuisson ou du Clos-Gontier (paroisse du Nuisement), de Saint-Biaise du Tilleul-Gibon (paroisse de Nogent-le-Sec) ; – doyenné de Laigle : chapelle de Saint-Jean du Bois (paroisse de Breteuil) ; – doyenné de Conches : chapelle de Saint-Michel de Condé-sur-Iton, de Saint-Gatien de Vaux (manoir de Vaux, à Authenay), de Saint-Louis du Cormier (manoir du Cormier, à Gouville) ; – doyenné de Laigle : ministrerie de La Poultière, léproserie de Laigle, chapelle de Saint-Nicolas du château de Laigle, couvent des Pénitents de Laigle, prieurés de Chandai, d'Irai, de Notre-Dame de Rai, de Saint-Sulpice près Laigle, chapelles de Saint-Pierre de Fontenil (manoir de Fontenil, paroisse de Saint-Sulpice sur-Risle), de Saint-Jacques de Chavigny (paroisses d'Irai et de Crulai), du Saint-Sacrement à Saint-Sulpice-sur-Risle, de Sainte-Catherine de Tubœuf, de Saint-Sébastien de Bellesaizes (manoir de Bellesaizes, paroisse de Saint-Martin-d'Ecublei) ; – doyenné de Lyre : prieuré du Désert, léproseries ou chapelles de Clos-la-Ferrière, de La Barre et de La Ferté-Fresnel, chapelles de la Sainte-Trinité (château de la Ferté-Fresnel), de Sainte-Catherine (paroisse de Saint-Pierre-du-Mesnil), de Sainte-Marie-Madeleine de La Vieille-Lyre, de Saint-Thibault (paroisse de Bois-Maillard), de Saint-Just (paroisse de Bois-Normand-près-Lyre) ; – doyenné de Conches : abbaye de Conches, léproserie de Conches, chapelle de Saint-Nicolas (hôtel-Dieu de Conches), chapelle Matutinale (église de Sainte-Foy de Conches), chapelle de Saint-Hilaire (château de Conches), abbaye de La Noë, chapelles de Saint-Pierre de Couillarville (manoir de Couillarville, à Émanville), de Saint-Nicolas de la Haute-Maison (manoir de La Haute-Maison, à Glisolles), de Notre-Dame du Gaud (paroisse des Baux-Sainte-Croix), de Saint-Thomas de Fourneaux (manoir de Fourneaux, paroisse de Faverolles-la-Campagne), de Sainte-Mesme et de Saint-Calais (paroisse de Louversey), de Saint-Barthélemy de Louversey, de Sainte-Anne du Fidelaire, de la Trinité du Fidelaire (église du Fidelaire), de la Trinité (château de Romilly), de Sainte-Geneviève (église d'Aulnay), de Sainte-Madeleine du Pin (paroisse de Barc ou de Grosley), de Saint-Thomas martyr (paroisse de La Vacherie-près-Barquet), de Notre-Dame de Bérengeville-la-Rivière (manoir de Bérengeville), de Sainte-Catherine du Fresne (château de Quenet, au Fresne), de Saint-Martin et de Sainte-Barbe dans le manoir du Breuil, à Burey, hermitage du Gaud dans la forêt d'Évreux (paroisse des Baux-Sainte-Croix), chapelle de Saint-Nicolas (manoir du Buisson-de-Vernay, à Nagel).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux