Toutes les ressources Saint-Aubin-sur-Risle 10 résultats (16ms)

Moulin de Quincampoix, etc.

H542 , 1310-XVIIIe siècle , Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Quincampoix (le Moulin de), sis à Rubremont ; Rubremont ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Thevray  

Vidimus et confirmation (1312) par Philippe Le Bel, roi de France, de la concession faite par les religieux de Lyre à Guillaume de Thevray, chevalier, d' « un saut à molin à ève et terre pour le siège dudit molin et une nanse à prendre anguilles tant seulement, en leur rivière de Rille, en la paroisse de Rubremont ». Aux termes de cette concession, ledit moulin devait être uni et incorporé « au membre de haubert de Tlievray » (1310) ; — bail à fieffe passé par Jacques Le Jeune, meunier à Rubremont, à Jacques Dubois, meunier à Saint-Aubin-sur-Risle, du moulin à blé nommé le Moulin-de-Quincampoix, et de ses dépendances, à charge de tenir ledit moulin de la seigneurie de Thevray, d'acquitter les rentes dues sur ledit moulin au seigneur de Thevray et aux religieux de Lyre, moyennant une rente annuelle de 350 livres (1739) ; — plan informe d'une partie du cours de la Risle comprenant le moulin de Quincampoix et ses abords (XVIIIe siècle). — (Cinquante-neuvième chapitre, article 3, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Moulin de Quincampoix, etc.

H542 , 1310-XVIIIe siècle , Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Quincampoix (le Moulin de), sis à Rubremont ; Rubremont ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Thevray  

Vidimus et confirmation (1312) par Philippe Le Bel, roi de France, de la concession faite par les religieux de Lyre à Guillaume de Thevray, chevalier, d' « un saut à molin à ève et terre pour le siège dudit molin et une nanse à prendre anguilles tant seulement, en leur rivière de Rille, en la paroisse de Rubremont ». Aux termes de cette concession, ledit moulin devait être uni et incorporé « au membre de haubert de Tlievray » (1310) ; — bail à fieffe passé par Jacques Le Jeune, meunier à Rubremont, à Jacques Dubois, meunier à Saint-Aubin-sur-Risle, du moulin à blé nommé le Moulin-de-Quincampoix, et de ses dépendances, à charge de tenir ledit moulin de la seigneurie de Thevray, d'acquitter les rentes dues sur ledit moulin au seigneur de Thevray et aux religieux de Lyre, moyennant une rente annuelle de 350 livres (1739) ; — plan informe d'une partie du cours de la Risle comprenant le moulin de Quincampoix et ses abords (XVIIIe siècle). — (Cinquante-neuvième chapitre, article 3, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Saint-Aubin-sur-Risle.

H778 , 1634-1765 , Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Taurin-le-Vernet-sur-Risle  

Bail à fieffe passé par les religieux de Saint-Taurin (François de Moreau, prieur ; Jacques Andrieu, aumônier et sous-prieur ; François de Picory, chantre ; Charles de Bordeaux, infirmier ; Thomas Périer, sacristain ; Georges de Morsent ; Thomas du Val, trésorier ; Jean de Baignalles et Guillaume Le Courtoys, novice) à Gabriel Guenet, prêtre, curé de Saint-Aubin-sur-Risle, et à Nicolas Le Louterel, écuyer, sieur de Saint-Aubin-sur-Risle, les Hauts-Chênes, les Jardins et autres lieux, du « fief, terre, sieurie et dixme, nommé le fief de Sainct-Aulbin ou Sainct-Taurin-le-Vernet-sur-Risle assis tant en icelle paroisse de Sainct-Aubin-le-Vernet-sur-Risle que autres parroisses circonvoisines », moyennant une rente annuelle de 30 livres tournois (1634).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Saint-Aubin-sur-Risle.

H778 , 1634-1765 , Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Taurin-le-Vernet-sur-Risle  

Bail à fieffe passé par les religieux de Saint-Taurin (François de Moreau, prieur ; Jacques Andrieu, aumônier et sous-prieur ; François de Picory, chantre ; Charles de Bordeaux, infirmier ; Thomas Périer, sacristain ; Georges de Morsent ; Thomas du Val, trésorier ; Jean de Baignalles et Guillaume Le Courtoys, novice) à Gabriel Guenet, prêtre, curé de Saint-Aubin-sur-Risle, et à Nicolas Le Louterel, écuyer, sieur de Saint-Aubin-sur-Risle, les Hauts-Chênes, les Jardins et autres lieux, du « fief, terre, sieurie et dixme, nommé le fief de Sainct-Aulbin ou Sainct-Taurin-le-Vernet-sur-Risle assis tant en icelle paroisse de Sainct-Aubin-le-Vernet-sur-Risle que autres parroisses circonvoisines », moyennant une rente annuelle de 30 livres tournois (1634).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Dixième volume contenant les églises paroissiales (lettre S, fin).

G31 , XVIIIe siècle , Saint-Amand-des-Hautes-Terres ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Aubin-le-Guichard ; Saint-Aubin-le-Vertueux ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Cyr-du-Vaudreuil ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Sainte-Colombe-la-Campagne ; Saint-Elier-près-Conches ; Sainte-Marguerite-en-Onche ; Sainte-Marthe ; Sainte-Opportune-du-Bosc ; Sainte-Opportune-la-Campagne ; Sainte-Opportune-près-Rugles ; Saint-Etienne-de-Conches ; Saint-Germain-de-Louviers ; Saint-Jacques-de-la-Barre ; Saint-Jean-d'Elbeuf ; Saint-Lambert-en-Ouche ; Saint-Léger-la-Campagne ; Saint-Léger-le-Gautier ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Martin-la-Corneille ; Saint-Melain-du-Bosc ; Saint-Melain-la-Campagne ; Saint-Nicolas-de-Verneuil ; Saint-Nicolas-du-Bosc ; Saint-Ouen-de-Mancelles ; Saint-Pierre-de-Cernières ; Saint-Pierre-des-Cercueils ; Saint-Pierre-de-Somoire ; Saint-Quentin-des-Iles ; Saint-Sébastien-de-Moirsent-Bois-Gencelin ; Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; Sassey ; Sébécourt ; Semerville ; Soccane-près-Lyre ; Surtauville ; Surville ; Thuit-Anger (Le) ; Venon  

Table à la fin du registre. – Les paroisses comprises dans ce volume sont les suivantes : doyenné de Lyre : Sainte-Opportune-près-Rugles, Saint-Ouen-de-Mancelles, Saint-Germain-de-Rugles, Soccanne ; – doyenné de Conches : Saint-Etienne-de-Conches, Saint-Germain-lez-Évreux, Saint-Élier-près-Conches, Saint-Léger-le-Gautier, Sainte-Marthe, Sébécourt, Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; – doyenné d'Ouche : Saint-Pierre-de-Cernieres, Saint-Aubin-des-Hayes, Saint-Aubin-le-Guichard, Saint-Aubin-le-Vertueux, Saint-Aubin-sur-Risle, Saint-Jacques-de-la-Barre, Saint-Lambert, Sainte-Marguerite-en-Ouche, Saint-Quentin-des-Iles ; – doyenné du Neubourg : Sainte-Colombe-la-Campagne, Saint-Léger-la-Campagne, Saint-Martin-la-Corneille, Saint-Melain-la-Campagne, Saint-Melain-du-Bosc, Saint-Nicolas-du-Bosc, Sainte-Opportune-du-Bosc, Sainte-Opportune-la-Campagne, Saint-Pierre-des-Cercueils, Saint-Amand-des-Hautes-Terres, Semerville ; – doyenné de Louviers : Sacquenville, Saint-Aubin-d'Écrosville, Saint-Cyr-du-Vaudreuil, Saint-Cyr-la-Campagne, Saint-Didier-des-Bois, Saint-Germain de Louviers, Saint-Martin-la-Campagne, Surtauville, Surville, Saint-Jean d'Elbeuf.

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux

Paroisses diverses (Amfreville, Auvergny, Le Chamblac, Chéronvilliers, Condé, Évreux, Gisay, Guéprey, Épinay, La Ferrière, Goupillères, Herponcey, Montreuil-l'Argillé, Orbec, Rouen, Rubremont, Saint-Aubin-d'Écrosville, Saint-Aubin-sur-Risle, Saint-Hymer, Saint-Nicolas-d'Attez, Saint-Martin-de-Charentonne, Saint-Pierre-de-Sommaire, Saint-Victor-de-Chrétienville).

H571 , XIIIe-1739 , Alys (le Moulin) sis à Saint-Martin de Charentonne ; Amfreville-les-Champs ; Auvergny ; Chamblac (Le) ; Chéronvilliers ; Condé ; Epinay (Aînesse au Boulay), sise à Epinay ; Epinay (le fief de), sis à Groslay ; Evreux (Ponts et Moulins) : Le Moulin-de-la-Planche ; Evreux (Ville) ; Ferrière-sur-Risle (La) ; Gisay ; Goupillières ; Guéprey (ou Guesperey) ; Herponcey ; Huré (fief du) ; Montreuil-l'Argillé ; Orbec ; Palestine (La) ; Pommeraye (fief, sis à Berville-sur-Mer) ; Pommeraye (La), fief ; Rouen (Hospice de Sainte-Madeleine de) ; Rouen (ville) ; Rubremont ; Saint-Aubin-d'Escroville ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Martin-de-Charentonne ; Saint-Nicolas-d'Attez ; Saint-Pierre-de-Sommaire ; Saint-Victor-de-Chrétienville ; Saint-Ymer ; Séez (Abbaye Saint-Martin de) ; Sicille (La)  

Sentence arbitrale prononcée par l'archevêque de Rouen pour trancher le différend soulevé entre l'abbaye de Lyre et les exécuteurs testamentaires de feu Hugues d'Amfreville (Anfrevilla in campis), prêtre, au sujet de l'attribution et du partage des biens de ce dernier (1233) ; — bail à fieffe passé par l'abbaye à Aubin Potin de tous les biens que possédaient les religieux de Lyre au Boulay (apud Boeleiumjuxta Boort) moyennant une redevance annuelle de 20 sous (1231) ; — vente à l'abbaye par Pierre Le Meunier (Molendinarius), prêtre, Guillaume Le Meunier, son père, et Gautier, clerc, fils de ce dernier, d'une maison avec un jardin située à Évreux près du moulin de la Planche (1233) ; — donation à l'abbaye par Raoul d'Orbec de 10 sous de rente assignés sur la vavassorie tenue de lui par Jean Vavasseur « apud Cantelu in parrochîa de la Guespere » (1235) ; —plans de l'aînesse du Boulay située paroisse d'Épinay (1660-1739) ; — donation à l'abbaye par Jean d'Orbec, chevalier, de divers biens situés à Orbec et aux environs, en échange de la vavassorie « de la Guespere » qu'Aline, sa mère, avait donnée à ladite abbaye (1237) ; — titres d'une rente viagère de 50 livres assignée sur l'Hôtel-Dieu de là Madeleine de Rouen, cédée à l'abbaye en 1703 par Louis Hamel, novice bénédictin en ladite abbaye, « pour satisfaire au payement de la pension de son noviciat et pour les habits et livres à luy fournis pendant ledit tems de noviciat, ensemble pour le payement des habits qui luy doivent estre fournis le jour de sa profession et aultres fraiz à faire audit jour ». Mémoire sur les contestations survenues entre l'abbaye de Lyre et celle de Séez au sujet de la perception de cette rente (1708) ; — ventes à l'abbaye de terres et de rentes situées ou assignées à Saint-Aubin-d'Écrosville par Pierre Roulant (1310), Pierre du Perrey (1315) et Geoffroi Le Métayer, autrement dit Le Boucher (1331) ; — transaction entre l'abbaye d'une part, et Geoffroi de Moyaux, chevalier, d'autre part, au sujet des droits de moûte seiche sur les fiefs Huré et de la Pommeraie (1263) ; — donation à l'abbaye par Guillaume, seigneur de Sacquenville, chevalier, en considération de son départ projeté pour la Sicile et la Terre-Sainte, d'une rente annuelle de 60 sous tournois assignée sur son moulin, appelé le Moulin Alys, situé dans la paroisse de Saint-Martin-de-Charentonne (1267) ; — vente à l'abbaye par Gauquelin Pouchart d'une mine de froment assignée sur trois vergées de terre sises à Saint-Victor-de-Chrétienville, pour le prix de 4 livres tournois (1262).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Dixième volume contenant les églises paroissiales (lettre S, fin).

G31 , XVIIIe siècle , Saint-Amand-des-Hautes-Terres ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Aubin-le-Guichard ; Saint-Aubin-le-Vertueux ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Cyr-du-Vaudreuil ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Sainte-Colombe-la-Campagne ; Saint-Elier-près-Conches ; Sainte-Marguerite-en-Onche ; Sainte-Marthe ; Sainte-Opportune-du-Bosc ; Sainte-Opportune-la-Campagne ; Sainte-Opportune-près-Rugles ; Saint-Etienne-de-Conches ; Saint-Germain-de-Louviers ; Saint-Jacques-de-la-Barre ; Saint-Jean-d'Elbeuf ; Saint-Lambert-en-Ouche ; Saint-Léger-la-Campagne ; Saint-Léger-le-Gautier ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Martin-la-Corneille ; Saint-Melain-du-Bosc ; Saint-Melain-la-Campagne ; Saint-Nicolas-de-Verneuil ; Saint-Nicolas-du-Bosc ; Saint-Ouen-de-Mancelles ; Saint-Pierre-de-Cernières ; Saint-Pierre-des-Cercueils ; Saint-Pierre-de-Somoire ; Saint-Quentin-des-Iles ; Saint-Sébastien-de-Moirsent-Bois-Gencelin ; Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; Sassey ; Sébécourt ; Semerville ; Soccane-près-Lyre ; Surtauville ; Surville ; Thuit-Anger (Le) ; Venon  

Table à la fin du registre. – Les paroisses comprises dans ce volume sont les suivantes : doyenné de Lyre : Sainte-Opportune-près-Rugles, Saint-Ouen-de-Mancelles, Saint-Germain-de-Rugles, Soccanne ; – doyenné de Conches : Saint-Etienne-de-Conches, Saint-Germain-lez-Évreux, Saint-Élier-près-Conches, Saint-Léger-le-Gautier, Sainte-Marthe, Sébécourt, Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; – doyenné d'Ouche : Saint-Pierre-de-Cernieres, Saint-Aubin-des-Hayes, Saint-Aubin-le-Guichard, Saint-Aubin-le-Vertueux, Saint-Aubin-sur-Risle, Saint-Jacques-de-la-Barre, Saint-Lambert, Sainte-Marguerite-en-Ouche, Saint-Quentin-des-Iles ; – doyenné du Neubourg : Sainte-Colombe-la-Campagne, Saint-Léger-la-Campagne, Saint-Martin-la-Corneille, Saint-Melain-la-Campagne, Saint-Melain-du-Bosc, Saint-Nicolas-du-Bosc, Sainte-Opportune-du-Bosc, Sainte-Opportune-la-Campagne, Saint-Pierre-des-Cercueils, Saint-Amand-des-Hautes-Terres, Semerville ; – doyenné de Louviers : Sacquenville, Saint-Aubin-d'Écrosville, Saint-Cyr-du-Vaudreuil, Saint-Cyr-la-Campagne, Saint-Didier-des-Bois, Saint-Germain de Louviers, Saint-Martin-la-Campagne, Surtauville, Surville, Saint-Jean d'Elbeuf.

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux

Paroisses diverses (Amfreville, Auvergny, Le Chamblac, Chéronvilliers, Condé, Évreux, Gisay, Guéprey, Épinay, La Ferrière, Goupillères, Herponcey, Montreuil-l'Argillé, Orbec, Rouen, Rubremont, Saint-Aubin-d'Écrosville, Saint-Aubin-sur-Risle, Saint-Hymer, Saint-Nicolas-d'Attez, Saint-Martin-de-Charentonne, Saint-Pierre-de-Sommaire, Saint-Victor-de-Chrétienville).

H571 , XIIIe-1739 , Alys (le Moulin) sis à Saint-Martin de Charentonne ; Amfreville-les-Champs ; Auvergny ; Chamblac (Le) ; Chéronvilliers ; Condé ; Epinay (Aînesse au Boulay), sise à Epinay ; Epinay (le fief de), sis à Groslay ; Evreux (Ponts et Moulins) : Le Moulin-de-la-Planche ; Evreux (Ville) ; Ferrière-sur-Risle (La) ; Gisay ; Goupillières ; Guéprey (ou Guesperey) ; Herponcey ; Huré (fief du) ; Montreuil-l'Argillé ; Orbec ; Palestine (La) ; Pommeraye (fief, sis à Berville-sur-Mer) ; Pommeraye (La), fief ; Rouen (Hospice de Sainte-Madeleine de) ; Rouen (ville) ; Rubremont ; Saint-Aubin-d'Escroville ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Martin-de-Charentonne ; Saint-Nicolas-d'Attez ; Saint-Pierre-de-Sommaire ; Saint-Victor-de-Chrétienville ; Saint-Ymer ; Séez (Abbaye Saint-Martin de) ; Sicille (La)  

Sentence arbitrale prononcée par l'archevêque de Rouen pour trancher le différend soulevé entre l'abbaye de Lyre et les exécuteurs testamentaires de feu Hugues d'Amfreville (Anfrevilla in campis), prêtre, au sujet de l'attribution et du partage des biens de ce dernier (1233) ; — bail à fieffe passé par l'abbaye à Aubin Potin de tous les biens que possédaient les religieux de Lyre au Boulay (apud Boeleiumjuxta Boort) moyennant une redevance annuelle de 20 sous (1231) ; — vente à l'abbaye par Pierre Le Meunier (Molendinarius), prêtre, Guillaume Le Meunier, son père, et Gautier, clerc, fils de ce dernier, d'une maison avec un jardin située à Évreux près du moulin de la Planche (1233) ; — donation à l'abbaye par Raoul d'Orbec de 10 sous de rente assignés sur la vavassorie tenue de lui par Jean Vavasseur « apud Cantelu in parrochîa de la Guespere » (1235) ; —plans de l'aînesse du Boulay située paroisse d'Épinay (1660-1739) ; — donation à l'abbaye par Jean d'Orbec, chevalier, de divers biens situés à Orbec et aux environs, en échange de la vavassorie « de la Guespere » qu'Aline, sa mère, avait donnée à ladite abbaye (1237) ; — titres d'une rente viagère de 50 livres assignée sur l'Hôtel-Dieu de là Madeleine de Rouen, cédée à l'abbaye en 1703 par Louis Hamel, novice bénédictin en ladite abbaye, « pour satisfaire au payement de la pension de son noviciat et pour les habits et livres à luy fournis pendant ledit tems de noviciat, ensemble pour le payement des habits qui luy doivent estre fournis le jour de sa profession et aultres fraiz à faire audit jour ». Mémoire sur les contestations survenues entre l'abbaye de Lyre et celle de Séez au sujet de la perception de cette rente (1708) ; — ventes à l'abbaye de terres et de rentes situées ou assignées à Saint-Aubin-d'Écrosville par Pierre Roulant (1310), Pierre du Perrey (1315) et Geoffroi Le Métayer, autrement dit Le Boucher (1331) ; — transaction entre l'abbaye d'une part, et Geoffroi de Moyaux, chevalier, d'autre part, au sujet des droits de moûte seiche sur les fiefs Huré et de la Pommeraie (1263) ; — donation à l'abbaye par Guillaume, seigneur de Sacquenville, chevalier, en considération de son départ projeté pour la Sicile et la Terre-Sainte, d'une rente annuelle de 60 sous tournois assignée sur son moulin, appelé le Moulin Alys, situé dans la paroisse de Saint-Martin-de-Charentonne (1267) ; — vente à l'abbaye par Gauquelin Pouchart d'une mine de froment assignée sur trois vergées de terre sises à Saint-Victor-de-Chrétienville, pour le prix de 4 livres tournois (1262).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Copie informe (XVIIIe siècle) de l'aveu rendu par l'abbaye au roi le 30 novembre 1526 : « Nous, les religieux, abbé et couvent de Saint-Taurin d'Évreux, avouons à tenir du Roy notre sire, pour une seule féaulté, en faisant prières et oraisons pour les fondateurs dudit hostel, les choses contenues ès lettres dont la teneur ensuit : Ricardus dei gratta rex Angliœ... », etc. (Suit la transcription de la charte de Richard Cœur-de-Lion, de 1195, énumérant les donations faites à l'abbaye et lui confirmant la possession de ses biens) ; – copies de la déclaration du 4 mai 1680, « que présente à sa Majesté et à nos seigneurs de la Chambre des comptes de Normandie, messire Nicolas de Fresnoy, abbé commendataire de la dicte abbaye, tant pour luy que les religieux et officiers d'icelle ». Les biens et reve nus appartenant à l'abbaye sont énumérés et décrits dans l'ordre suivant : « Bailliage d'Évreux, viconté dudict Évreux : paroisse de Sainct Gilles du dict Évreux, paroisse de Sainct Germain d'Évreux, paroisse de Sainct Thomas d'Évreux ; ville, domaine et bois d'Évreux ; paroisses de Sainct Sauveur, de Parville et de Sainct Jean de Morsen, paroisse de la Songne, paroisse de Sainct Laurens des Bois, paroisse de Bérengeville la Rivière, paroisse de Caugey, paroisse de Nostre-Dame-du Parc, paroisse de Normanville, paroisse de Guichainville, paroisse de Sainct Sébastien du Boisgencelin, paroisse de Miseray, paroisse de Combon, paroisse de Morsent et de Sainct Jean le Sec, paroisse de Gaudreville, paroisse de Martainville et le Cormier, paroisse de Nully, paroisse de Sainct Martin de Cissey, paroisse de Grosseuvre, paroisse de Sacquenville, paroisse du Boullay Morin, paroisse de Pray, paroisse de Cracouville, paroisse de Beroult, paroisse de Sainct Luc, paroisse de Sainct Aubin sur Risle, paroisse de Reuilly, paroisse de Sainct Germain de Croisy, paroisse d'Avrilly, paroisse de Thomer, paroisse du Plessis Grohan, paroisse de Sainct Martin la Champagne, paroisse de Sassey, paroisse du Buisson aux Chevalliers, paroisse du Tilleul Lothon. Bailliage de Beaumont, viconté d'Orbec : paroisse de Capelle et de Sainct Germain de la Champagne. Bailliage de Rouen, viconté du Pont de l'Arche : paroisse de Nostre Dame de Louviers, paroisse de Sainct Jean de Louviers, paroisse de Sainct Germain de Louviers, paroisse de Pinterville ; environs de la ville de Louviers ; paroisse de Saint Jean d'Elbœuf, paroisse de Sainct Estienne d'Elbœuf. Bailliage et viconté de Gisors : paroisse de Quessigny. Viconté de Vernon : paroisse de Sainct Marcel, paroisse d'Escos, paroisse de Garencières. Bailliage de Caux, viconté de Caudebec : paroisse de Petiville. Bailliage de Costentin, viconté de Sainct Sauveur Landelin : paroisse de Perriers (baronnie de Perriers dont le chef est scis au bourg de Perriers, composée de quatre plains fiefs de haubert, qui s'estendent tant audict Perriers qu'aux paroisses de Millières, Vaudremesnil, La Feuillée, Manneville et autres lieux circonvoisins.) Bailliage et viconté de Mante sur Seine : paroisse de Ménerville. Prieurez despendans de la dicte abbaye de Sainct Taurin : le prieuré de Sainct Nicolas d'Évreux, le prieuré de Saint Michel d'Évreux, le prieuré de Sainct André dans le doyenné de Vernon, le prieuré de Sainct Germain près Pacy, le prieuré de Motel, autrement de Chambrière des Motels, dans le doyenné de Verneuil, le prieuré d'Asselée et celuy de Tangenits (?) ou l'église de Sainct Kenets, et plusieurs autres bénéfices et prieurés, biens et revenus scis au royaume d'Angleterre, appartenans à la dicte abbaye, dont n'est baillé déclaration à cause de la non jouissance... » ; –état informe des revenus et des charges de l'abbaye (Fin du XVIIIe siècle. Le total des revenus est évalué à 10,703 livres).

H733 , 1526-XVIIIe siècle , Asselée (prieuré d') ; Avrilly ; Bérengeville-la-Rivière ; Béroult ; Boulay-Morin (Le) ; Buisson-aux-Chevaliers (Le), fief ; Capelles-les-Grands ; Caudebec (Vicomté de) ; Caugé ; Chambrière-des-Motel, près Verneuil (prieuré de) ; Combon ; Cormier (Le) ; Cracouville ; Croisy (Saint-Germain de) ; Ecos ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Etienne d') ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Jean) ; Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Germain ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Gilles ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Sauveur ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Thomas ; Evreux (Prieuré de Saint-Nicolas de la Maladrerie) ; Feuillye (La), près Perriers ; Gandreville ; Garencières ; Gisors ; Grossoeuvre ; Guichainville ; Louviers (Paroisse Notre-Dame de) ; Louviers (Paroisse Saint-Germain) ; Louviers (Paroisse Saint-Jean) ; Manneville-près-Périers ; Mantes ; Martainville ; Ménerville ; Millières (paroisse de), près Périers-en-Cotentin ; Miserey ; Morsent ; Motel (Prieuré de) ; Normanville ; Notre-Dame-du-Parc ; Nully (paroisse de) ; Orbec (Vicomté d') ; Parville ; Perriers ; Petitville (paroisse de) ; Pinterville ; Plessis-Grohan (Le) ; Pont-de-l'Arche, ville ; Prey ; Quessigny ; Reuilly ; Sacquenville ; Saint-André (Prieuré de), près Vernon ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Germain-la-Campagne ; Saint-Germain-près-Pacy (Prieuré de) ; Saint-Jean-de-Morsent ; Saint-Jean-le-Sec (paroisse de) ; Saint-Kenets (Prieuré de), sis en Angleterre ; Saint-Laurent-des-Bois ; Saint-Luc (paroisse de) ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Martin-de-Cissey ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Sébastien ; Sassey ; Sôgne (La) ; Tangenits (Prieuré de), sis en Angleterre ; Thomer ; Tilleul-Othon ; Vaudrimesnil-en-Cotentin ; Vernon (Vicomté de) ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Copie informe (XVIIIe siècle) de l'aveu rendu par l'abbaye au roi le 30 novembre 1526 : « Nous, les religieux, abbé et couvent de Saint-Taurin d'Évreux, avouons à tenir du Roy notre sire, pour une seule féaulté, en faisant prières et oraisons pour les fondateurs dudit hostel, les choses contenues ès lettres dont la teneur ensuit : Ricardus dei gratta rex Angliœ... », etc. (Suit la transcription de la charte de Richard Cœur-de-Lion, de 1195, énumérant les donations faites à l'abbaye et lui confirmant la possession de ses biens) ; – copies de la déclaration du 4 mai 1680, « que présente à sa Majesté et à nos seigneurs de la Chambre des comptes de Normandie, messire Nicolas de Fresnoy, abbé commendataire de la dicte abbaye, tant pour luy que les religieux et officiers d'icelle ». Les biens et reve nus appartenant à l'abbaye sont énumérés et décrits dans l'ordre suivant : « Bailliage d'Évreux, viconté dudict Évreux : paroisse de Sainct Gilles du dict Évreux, paroisse de Sainct Germain d'Évreux, paroisse de Sainct Thomas d'Évreux ; ville, domaine et bois d'Évreux ; paroisses de Sainct Sauveur, de Parville et de Sainct Jean de Morsen, paroisse de la Songne, paroisse de Sainct Laurens des Bois, paroisse de Bérengeville la Rivière, paroisse de Caugey, paroisse de Nostre-Dame-du Parc, paroisse de Normanville, paroisse de Guichainville, paroisse de Sainct Sébastien du Boisgencelin, paroisse de Miseray, paroisse de Combon, paroisse de Morsent et de Sainct Jean le Sec, paroisse de Gaudreville, paroisse de Martainville et le Cormier, paroisse de Nully, paroisse de Sainct Martin de Cissey, paroisse de Grosseuvre, paroisse de Sacquenville, paroisse du Boullay Morin, paroisse de Pray, paroisse de Cracouville, paroisse de Beroult, paroisse de Sainct Luc, paroisse de Sainct Aubin sur Risle, paroisse de Reuilly, paroisse de Sainct Germain de Croisy, paroisse d'Avrilly, paroisse de Thomer, paroisse du Plessis Grohan, paroisse de Sainct Martin la Champagne, paroisse de Sassey, paroisse du Buisson aux Chevalliers, paroisse du Tilleul Lothon. Bailliage de Beaumont, viconté d'Orbec : paroisse de Capelle et de Sainct Germain de la Champagne. Bailliage de Rouen, viconté du Pont de l'Arche : paroisse de Nostre Dame de Louviers, paroisse de Sainct Jean de Louviers, paroisse de Sainct Germain de Louviers, paroisse de Pinterville ; environs de la ville de Louviers ; paroisse de Saint Jean d'Elbœuf, paroisse de Sainct Estienne d'Elbœuf. Bailliage et viconté de Gisors : paroisse de Quessigny. Viconté de Vernon : paroisse de Sainct Marcel, paroisse d'Escos, paroisse de Garencières. Bailliage de Caux, viconté de Caudebec : paroisse de Petiville. Bailliage de Costentin, viconté de Sainct Sauveur Landelin : paroisse de Perriers (baronnie de Perriers dont le chef est scis au bourg de Perriers, composée de quatre plains fiefs de haubert, qui s'estendent tant audict Perriers qu'aux paroisses de Millières, Vaudremesnil, La Feuillée, Manneville et autres lieux circonvoisins.) Bailliage et viconté de Mante sur Seine : paroisse de Ménerville. Prieurez despendans de la dicte abbaye de Sainct Taurin : le prieuré de Sainct Nicolas d'Évreux, le prieuré de Saint Michel d'Évreux, le prieuré de Sainct André dans le doyenné de Vernon, le prieuré de Sainct Germain près Pacy, le prieuré de Motel, autrement de Chambrière des Motels, dans le doyenné de Verneuil, le prieuré d'Asselée et celuy de Tangenits (?) ou l'église de Sainct Kenets, et plusieurs autres bénéfices et prieurés, biens et revenus scis au royaume d'Angleterre, appartenans à la dicte abbaye, dont n'est baillé déclaration à cause de la non jouissance... » ; –état informe des revenus et des charges de l'abbaye (Fin du XVIIIe siècle. Le total des revenus est évalué à 10,703 livres).

H733 , 1526-XVIIIe siècle , Asselée (prieuré d') ; Avrilly ; Bérengeville-la-Rivière ; Béroult ; Boulay-Morin (Le) ; Buisson-aux-Chevaliers (Le), fief ; Capelles-les-Grands ; Caudebec (Vicomté de) ; Caugé ; Chambrière-des-Motel, près Verneuil (prieuré de) ; Combon ; Cormier (Le) ; Cracouville ; Croisy (Saint-Germain de) ; Ecos ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Etienne d') ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Jean) ; Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Germain ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Gilles ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Sauveur ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Thomas ; Evreux (Prieuré de Saint-Nicolas de la Maladrerie) ; Feuillye (La), près Perriers ; Gandreville ; Garencières ; Gisors ; Grossoeuvre ; Guichainville ; Louviers (Paroisse Notre-Dame de) ; Louviers (Paroisse Saint-Germain) ; Louviers (Paroisse Saint-Jean) ; Manneville-près-Périers ; Mantes ; Martainville ; Ménerville ; Millières (paroisse de), près Périers-en-Cotentin ; Miserey ; Morsent ; Motel (Prieuré de) ; Normanville ; Notre-Dame-du-Parc ; Nully (paroisse de) ; Orbec (Vicomté d') ; Parville ; Perriers ; Petitville (paroisse de) ; Pinterville ; Plessis-Grohan (Le) ; Pont-de-l'Arche, ville ; Prey ; Quessigny ; Reuilly ; Sacquenville ; Saint-André (Prieuré de), près Vernon ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Germain-la-Campagne ; Saint-Germain-près-Pacy (Prieuré de) ; Saint-Jean-de-Morsent ; Saint-Jean-le-Sec (paroisse de) ; Saint-Kenets (Prieuré de), sis en Angleterre ; Saint-Laurent-des-Bois ; Saint-Luc (paroisse de) ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Martin-de-Cissey ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Sébastien ; Sassey ; Sôgne (La) ; Tangenits (Prieuré de), sis en Angleterre ; Thomer ; Tilleul-Othon ; Vaudrimesnil-en-Cotentin ; Vernon (Vicomté de) ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)
Fin des résultats