Toutes les ressources Authevernes 18 résultats (8ms)

Criées à Authevernes, Villers et Cahaignes

10 B 277 , 1661-1667 , Authevernes ; Cahaignes ; Gisors — Bailliage ; Villers-en-Vexin  
Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 10 B-Bailliage, vicomté et prévôté de Gisors > Bailliage, causes civiles et criminelles > Saisies et consignaons > Jean Lecointe, sieur de Vaux

Criées à Authevernes, Villers et Cahaignes

10 B 277 , 1661-1667 , Authevernes ; Cahaignes ; Gisors — Bailliage ; Villers-en-Vexin  
Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 10 B-Bailliage, vicomté et prévôté de Gisors > Bailliage, causes civiles et criminelles > Saisies et consignaons > Jean Lecointe, sieur de Vaux

Aveu, bail à fieffe, procédures et sentences concernant les biens de l'abbaye sis à Juignettes et le tènement du Breuil à Rugles. — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres AA et GC, de l'inventaire de 1738.).

H512 , 1584-1703 , Authevernes ; Breuil (triège du), sis à Rugles ; Frétils (Les) ; Juignettes ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Neaufles-sur-Risle  

Aveu, bail à fieffe, procédures et sentences concernant les biens de l'abbaye sis à Juignettes et le tènement du Breuil à Rugles. — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres AA et GC, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Aveu, bail à fieffe, procédures et sentences concernant les biens de l'abbaye sis à Juignettes et le tènement du Breuil à Rugles. — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres AA et GC, de l'inventaire de 1738.).

H512 , 1584-1703 , Authevernes ; Breuil (triège du), sis à Rugles ; Frétils (Les) ; Juignettes ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Neaufles-sur-Risle  

Aveu, bail à fieffe, procédures et sentences concernant les biens de l'abbaye sis à Juignettes et le tènement du Breuil à Rugles. — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres AA et GC, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Authevernes.

H1090 , 1673 , Authevernes ; Boisdenemets (fief de) ; Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Chaumont (le fief de), sis à Authevernes ; Gisors  

Aveu rendu au Roi, « à cause de son château de Gisors, par les Chartreux de Bourbon-lès-Gaillon, pour « un plein fief de haubert assis en la paroisse d'Hautevergne et ès environs, vicomté de Gisors, consistant tant en domaine fieffé que non fieffé, le non fieffé consistant en une maison, cour et grange, estables et autres bastimens avec la mazure derrière, le tout contenant deux acres ou environ et quarante-cinq acres de terre labourable en diverses pièces, et le domaine fieffé consistant en plusieurs rentes seigneurialles qui sont deues par les tenants et vassaux de ladite seigneurie.., ; est relevant de nostre dit fief, par arrière fief, le fief de Chaumont assis dans ladite paroisse, possédé par Messire Claude Daniel, seigneur de Boisdenemets... » etc.

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Authevernes.

H1090 , 1673 , Authevernes ; Boisdenemets (fief de) ; Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Chaumont (le fief de), sis à Authevernes ; Gisors  

Aveu rendu au Roi, « à cause de son château de Gisors, par les Chartreux de Bourbon-lès-Gaillon, pour « un plein fief de haubert assis en la paroisse d'Hautevergne et ès environs, vicomté de Gisors, consistant tant en domaine fieffé que non fieffé, le non fieffé consistant en une maison, cour et grange, estables et autres bastimens avec la mazure derrière, le tout contenant deux acres ou environ et quarante-cinq acres de terre labourable en diverses pièces, et le domaine fieffé consistant en plusieurs rentes seigneurialles qui sont deues par les tenants et vassaux de ladite seigneurie.., ; est relevant de nostre dit fief, par arrière fief, le fief de Chaumont assis dans ladite paroisse, possédé par Messire Claude Daniel, seigneur de Boisdenemets... » etc.

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Procès-verbal d'acceptation par l'assemblée des habitants d'Andely du projet d'emploi d'une somme de 16,500 livres, que « deux personnes de mérite et de vertu » se proposaient de donner à la fabrique. Cette somme devait être affectée à l'acquisition des fiefs du Veneur et autres héritages appartenant au sieur de Bois-d'Ennemets, situés dans les paroisses de Forêt-la-Folie et d'Harquency ; l'un des donateurs, M. Prévost, docteur en médecine, mettait pour condition « qu'il seroit établi, sous le bon plaisir de Mgr l'archevêque de Rouen, deux régents prêtres pour instruire la jeunesse de ladite ville du Grand Andely et lieux circonvoisins dans la piété et les langues grecque et latine » (30 juillet 1684) ; – vente par Claude-Daniel Chevallier, « seigneur de Roisde-nemets, Auteverne, Cantiers, Requecour et autre lieux », à la fabrique de l'église Notre-Dame d'Andely, « d'un demi-fief noble de pleines armes, nommé Le Veneur, assis en la paroisse de Forests, auquel appartient cour, usage et juridiction en basse-justice, hommes et tenants, rentes seigneuriales, reliefs, troisièmes et autres droits seigneuriaux, avec le droit de patronage et présentation à une chapelle bastie et fondée dans le lieu seigneurial dudit fief, nommée la chapelle de Saint-Jean, etc. », pour le prix principal de 18,000 livres (5 août 1684) ; – bail à ferme du fief du Veneur et de ses dépendances, passé par la fabrique à Claude Maufillastres, père et fils, laboureurs, au prix de 12 livres par acre de terre labourable et de 80 livres pour la totalité des bois (1690) ; – aveu du fief du Veneur, rendu par le trésorier de la fabrique à haut et puissant seigneur messire Guy de Chaumont, chevalier, seigneur marquis d'Orbec, etc. (1695) ; – procès-verbal d'arpentage « de deux pièces de bois taillis appelés vulgairement les bois de la fabrique d'Andely, situés sur la paroisse de Forest-en-Vexin (1738) ; –« plan des trois quarts des bois dépendant de la fabrique d'Andely, divisés en neuf coupes, l'autre quart mis en réserve pour rester en futaie, par Hamelet du Risson, arpenteur pour le Roy. ».

G319 , 1678-1774 , Andelys (Eglise Notre-Dame) (Chapitre collégial) ; Andelys (villes des) ; Authevernes ; Cantiers ; Forest-en-Vexin ; Forêt-la-Folie ; Harquency ; Orbec ; Requiécourt ; Veneur (les fiefs du), à Forêt-la-Folie  
Contexte :
Églises paroissiales > Andely > Notre-Dame d'Andely

Procès-verbal d'acceptation par l'assemblée des habitants d'Andely du projet d'emploi d'une somme de 16,500 livres, que « deux personnes de mérite et de vertu » se proposaient de donner à la fabrique. Cette somme devait être affectée à l'acquisition des fiefs du Veneur et autres héritages appartenant au sieur de Bois-d'Ennemets, situés dans les paroisses de Forêt-la-Folie et d'Harquency ; l'un des donateurs, M. Prévost, docteur en médecine, mettait pour condition « qu'il seroit établi, sous le bon plaisir de Mgr l'archevêque de Rouen, deux régents prêtres pour instruire la jeunesse de ladite ville du Grand Andely et lieux circonvoisins dans la piété et les langues grecque et latine » (30 juillet 1684) ; – vente par Claude-Daniel Chevallier, « seigneur de Roisde-nemets, Auteverne, Cantiers, Requecour et autre lieux », à la fabrique de l'église Notre-Dame d'Andely, « d'un demi-fief noble de pleines armes, nommé Le Veneur, assis en la paroisse de Forests, auquel appartient cour, usage et juridiction en basse-justice, hommes et tenants, rentes seigneuriales, reliefs, troisièmes et autres droits seigneuriaux, avec le droit de patronage et présentation à une chapelle bastie et fondée dans le lieu seigneurial dudit fief, nommée la chapelle de Saint-Jean, etc. », pour le prix principal de 18,000 livres (5 août 1684) ; – bail à ferme du fief du Veneur et de ses dépendances, passé par la fabrique à Claude Maufillastres, père et fils, laboureurs, au prix de 12 livres par acre de terre labourable et de 80 livres pour la totalité des bois (1690) ; – aveu du fief du Veneur, rendu par le trésorier de la fabrique à haut et puissant seigneur messire Guy de Chaumont, chevalier, seigneur marquis d'Orbec, etc. (1695) ; – procès-verbal d'arpentage « de deux pièces de bois taillis appelés vulgairement les bois de la fabrique d'Andely, situés sur la paroisse de Forest-en-Vexin (1738) ; –« plan des trois quarts des bois dépendant de la fabrique d'Andely, divisés en neuf coupes, l'autre quart mis en réserve pour rester en futaie, par Hamelet du Risson, arpenteur pour le Roy. ».

G319 , 1678-1774 , Andelys (Eglise Notre-Dame) (Chapitre collégial) ; Andelys (villes des) ; Authevernes ; Cantiers ; Forest-en-Vexin ; Forêt-la-Folie ; Harquency ; Orbec ; Requiécourt ; Veneur (les fiefs du), à Forêt-la-Folie  
Contexte :
Églises paroissiales > Andely > Notre-Dame d'Andely

Aveu rendu au seigneur du fief « de Boffranc » par Nicolas Permentyer, laboureur, pour 42 perches de vigne situées « aux Castillons » (1622) ; – aveux rendus par la fabrique à François Le Couturier, écuyer, sieur d'Armenonville et de Vesly, à Antoine-Marie Le Couturier, sieur d'Armenonville, à Nicolas-Théodore de Fussey Menessaire, prieur commendataire du prieuré de Sainte-Marie-Madeleine de Vesly, et à l'abbaye de Marmoutier, pour des terres dépendant du fief de La Ruelle à Vesly, du prieuré de Vesly et du fief de La Grange-à-l'Abbé à Vesly ; – aveu rendu par la fabrique à « Nicolas Le Febvre de Dampierre, avocat en parlement, seigneur du fief, terre et seigneurie des Thillers », pour une vergée de terre sise à Villers-en-Vexin et relevant de la seigneurie de Thilliers-en-Vexin (1759) ; – aveu rendu par la fabrique à « Jean-Marc-Antoine de Gallye, chevalier, seigneur et patron de Perduviile, seigneur et patron honoraire de Requiécourt et autres lieux », pour 11 pièces de terres situées à Requiécourt et relevant de la seigneurie dudit lieu (1781).

G348 , 1622-1781 , Armenonville ; Authevernes ; Boffranc (fief de) ; Castillons (Les), triège à Authevernes ; Dampierre ; Grange-l'Abbé (Le), fief à Vesly ; Perduville ; Requiécourt ; Ruelle (fief de La) ; Tilliers (Le) ; Vesly ; Vesly (Prieuré de Sainte-Madeleine) ; Villers-en-Vexin  
Contexte :
Églises paroissiales > Authevernes

Aveu rendu au seigneur du fief « de Boffranc » par Nicolas Permentyer, laboureur, pour 42 perches de vigne situées « aux Castillons » (1622) ; – aveux rendus par la fabrique à François Le Couturier, écuyer, sieur d'Armenonville et de Vesly, à Antoine-Marie Le Couturier, sieur d'Armenonville, à Nicolas-Théodore de Fussey Menessaire, prieur commendataire du prieuré de Sainte-Marie-Madeleine de Vesly, et à l'abbaye de Marmoutier, pour des terres dépendant du fief de La Ruelle à Vesly, du prieuré de Vesly et du fief de La Grange-à-l'Abbé à Vesly ; – aveu rendu par la fabrique à « Nicolas Le Febvre de Dampierre, avocat en parlement, seigneur du fief, terre et seigneurie des Thillers », pour une vergée de terre sise à Villers-en-Vexin et relevant de la seigneurie de Thilliers-en-Vexin (1759) ; – aveu rendu par la fabrique à « Jean-Marc-Antoine de Gallye, chevalier, seigneur et patron de Perduviile, seigneur et patron honoraire de Requiécourt et autres lieux », pour 11 pièces de terres situées à Requiécourt et relevant de la seigneurie dudit lieu (1781).

G348 , 1622-1781 , Armenonville ; Authevernes ; Boffranc (fief de) ; Castillons (Les), triège à Authevernes ; Dampierre ; Grange-l'Abbé (Le), fief à Vesly ; Perduville ; Requiécourt ; Ruelle (fief de La) ; Tilliers (Le) ; Vesly ; Vesly (Prieuré de Sainte-Madeleine) ; Villers-en-Vexin  
Contexte :
Églises paroissiales > Authevernes

Aveux rendus par la fabrique à Claude Daniel, marquis de Bois-d'Ennemets (1689-1756), à François-Henri de Montmorency, comte de Ligny (1670-1682), à Louis-Guillaume Jubert de Bouville, baron de Dangu (1715-1735), à André-François Gabriel Jubert de Bouville (1764), à Jeanne de Mauviel, veuve de Louis-Charles de Biencourt (1751), à Joseph Sublet, baron de Nainville et de Dangu (1678), à Michel Sublet (1683-1702), Louis Sublet (1737), Balthazard-Joseph-Michel-Nicolas Sublet d'Heudicourt (1756), et à Anne-Constance Groulard « de Bogefroy », femme de ce dernier (1757-1764), pour des terres relevant des seigneuries de Chaumont à Authevernes, du Bois-d'Ennemets, de Dangu, de Gamaches, de Nainville et de Noyers.

G549 , 1670-1764 , Authevernes ; Chaumont (fief du, à Authevernes) ; Dangu ; Gamaches ; Heudicourt ; Ligny ; Nainville ; Noyers (Les), hameaux Andelys  
Contexte :
Églises paroissiales > Dangu > Saint-Aubin

Aveux rendus par la fabrique à Claude Daniel, marquis de Bois-d'Ennemets (1689-1756), à François-Henri de Montmorency, comte de Ligny (1670-1682), à Louis-Guillaume Jubert de Bouville, baron de Dangu (1715-1735), à André-François Gabriel Jubert de Bouville (1764), à Jeanne de Mauviel, veuve de Louis-Charles de Biencourt (1751), à Joseph Sublet, baron de Nainville et de Dangu (1678), à Michel Sublet (1683-1702), Louis Sublet (1737), Balthazard-Joseph-Michel-Nicolas Sublet d'Heudicourt (1756), et à Anne-Constance Groulard « de Bogefroy », femme de ce dernier (1757-1764), pour des terres relevant des seigneuries de Chaumont à Authevernes, du Bois-d'Ennemets, de Dangu, de Gamaches, de Nainville et de Noyers.

G549 , 1670-1764 , Authevernes ; Chaumont (fief du, à Authevernes) ; Dangu ; Gamaches ; Heudicourt ; Ligny ; Nainville ; Noyers (Les), hameaux Andelys  
Contexte :
Églises paroissiales > Dangu > Saint-Aubin

Titres concernant les rentes dues à la fabrique d Authevernes, savoir : 42 sous 10 deniers par Louis Poutrel, 4 livres par Georges et Jacques Métayer, 3 livres par Nicolas Brochard, 1 livre 10 sous par les héritiers de Pierre-Martin Gasse, 1 livre par les héritiers de Jean et de Charles Boullenger, 2 livres 18 sous par Louis Boittard et Pierre Gasse, 15 sous par les héritiers mineurs de Georges Dolbost, 7 livres 15 sous par Georges d'Ailly, dit Pacques, 1 livre 10 sous par les héritiers de Nicolas Bourgeois, 15 livres 16 sous 8 deniers par Jean Gasse, Louis Pinchon et François Boullenger, 16 livres 7 sous 6 deniers par Adrien et Jean de La Mare, 7 livres 6 sous 8 deniers par Charles Boullenger, 15 sous par Adrien Dailly, 4 livres 12 sous parles héritiers de Pierre-Sébastien Vaillant, 5 livres par Claude Denis, 3 livres par Nicolas Dailly, 3 livres 18 sous par Jean Masson, 23 livres 10 sous par Nicolas Le François, écuyer, sieur des Manoirs, 2 livres par Joseph Dailly, maître de l'hôtellerie de Saint-Hubert à Gisors, 3 livres 17 sous 5 deniers par Jean-Charles Delaisement, curé du Thil, 3 livres par Paul-Thomas Guesmier des Bordeaux, ancien procureur du Roi au présidial d'Andely et bailli delà haute justice du bourg d'Étrépagny, 24 livres par Ciprien-Benigne Bachelay, curé d'Au thevernes, 1 livre 2 sous sur Jean-François Doubledant. (Provenance : bureau de l'enregistrement de Gisors.).

G349 , 1771-1774 , Authevernes ; Bordeaux (les), triège ; Gisors ; Gisors (Hôtellerie-Saint-Hubert) ; Manoirs (Les)  
Contexte :
Églises paroissiales > Authevernes