Assassinat de Robert Gaillard (de Cesseville)

14 B 630 , 1718-1723 , Cesseville ; Pont-de-l'Arche — Bailliage  
Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, causes criminelles > Procédures > Autres pièces

Marbeuf (fief de).

H50 , 1662 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Cesseville ; Marbeuf ; Saint-Aubin-d'Escroville  

« Papier terrier ou topographie descrite en plans et figures démonstratives des héritages appartenentes à l'abbaye du Bec Hellouin, situez aux paroisses de Marbeuf, Cesseville et Sainct Aubin d'Escroville ». Fol. 2 à 62 : manoir seigneurial et terres de Marbeuf ; — fol. 65 à 86 : terres de Saint-Aubin d'Ecrosville ; — fol. 89 à 105 : terres de Cesseville.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)

Iville.

H292 , 1781 , Cesseville ; Croix-Saint-Leufroy (La), abbaye ; Crosville ; Epégard ; Iville-près-le-Neubourg ; Saint-Martin de Sèez (abbaye de) ; Troncq (Le)  

« Papier terrier du noble fief, terre et seigneurie d'Iville, appartenant à Messire Louis-Etienne de Foy, prestre, abbé commandataire des abbayes royalles de la Croix-Saint-Lœufroy et de Saint-Martin-de-Séez, situé et s'extendant dans ladilte paroisse d'Iville et autres circonvoisines (Épégard, Le Tronq, Crosville et Cesseville), dressé par ordre dudit Seigneur en l'an 1781. ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Croix-Saint-Leufroi (Ordre de Saint-Benoît)

Donations à la fabrique de Crestot par Guillaume Hirebel d'une pièce de terre sise à Crestot et contenant une acre et demie quatre perches (1604) ; – par Guillaume Corde, receveur du comte de Tillières en ses terres de Cesseville et de Crestot, d'une vergée de terre sise à Crestot, triège du Vallot (1615) ; – testament de Gilles Corde, vicaire de Crestot (1652) ; – bail à fieffe passé à la fabrique par François et Jean Le Febvre, d'« une masure ainsi logée de quatre aistres de bastiments servant de maison, chambre, d'une grande et petite vieilles portes, close et plantée qu'elle est, contenant demie acre de terre ou environs », située près de l'église, moyennant une rente annuelle de 20 livres tournois (1677) ; – procès-verbaux d'adjudication du bail des terres de la fabrique en 1757.

G525 , 1600-1757 , Cesseville ; Crestot ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Crestot

1726-1728

14 B 636 , 1726-1728 , Cesseville ; Criquebeuf-la-Campagne — Limbeuf — Vicaire ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Pont-de-l'Arche — Bailliage  

En particulier : François Lenoble, vicaire de Limbeuf, pour conduite scandaleuse (1726) - charivari fait au Mesnil-Jourdain pour la noce de Nicolas Douilly (1726-1727) - vols à Cesseville (1727).

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, causes criminelles > Procédures > Procédures diverses

Aveux rendus par la fabrique à l'archevêque de Rouen (1714), à Jean-Pierre Le Pezant, seigneur de Pinterville (1740), à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux, à Pierre-Armand Le Vicomte, seigneur de Saint-Hilaire et de Folleville (1751), à Hector-Nicolas Pavyot, seigneur de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Cesseville et de Cretot (1755), et à François Le Camus, seigneur de Montaure et du Vieux-Rouen (1763), pour des terres relevant du comté de Louviers, de la seigneurie de Pinterville, du fief de Saint-Taurin à Louviers, des seigneuries de Folleville et du Vieux-Rouen et du fief de La Villette.

G867 , 1714-1763 , Cesseville ; Crestot ; Evreux, Saint-Taurin ; Folleville ; Louviers (paroisse Saint-Jean) ; Montaure ; Pinterville ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Vieux-Rouen (fief du) ; Villette (La), fief à Louviers  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

1781

14 B 671 , 1781 , Bray ; Cesseville ; Criquebeuf-sur-Seine ; Pont-de-l'Arche — Bailliage  

En particulier : rapt et séduction commis par Roch Racine, berger, sur Hélène Morel, de Bray - non-déclaration de grossesse par Marie-Rose Désormeaux, veuve de Jacques Jourdain, de Criquebeuf - port d'arme et charivari à Cesseville.

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, causes criminelles > Procédures > Procédures diverses

Fragment d'un dénombrement des biens et des droits appartenant à l'abbaye du Bec à Breval à Saint-Martin-la-Garenne, à Meulan, à Gaillon, aux Mureaux, etc. (s. d.,. XVesiècle) ; extrait d'un aveu rendu au roi en 1521 ; – id., d'une déclaration des biens de l'abbaye situés dans le bailliage de Gisors (1519 ?) ; – déclaration informe des biens situés à Freneuse, à Martot et à Criquebeuf (XVIIIe siècle) ; – fragment d'un procès-verbal d'arpentage des terres appartenant à l'abbaye à Marbeuf, à Cesseville et à Saint-Aubin-d'Ecrosville, « lesquelles contiennent le nombre de 390 acres et demie, 30 perches » (1662).

H94 , XVe-XVIIIe siècles , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Bréval ; Brionne ; Cesseville ; Criquebeuf-sur-Seine ; Freneuse-sur-Risle ; Gaillon ; Marbeuf ; Martot ; Meulan ; Mureaux (Les) ; Saint-Aubin-d'Escroville ; Saint-Martin-de-la-Garenne ; Surcy (fief de l'abbé du Bec)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Jobert Le Sueur, bourgeois d'Elbeuf, sieur du fief du Becquet relevant du duché d'Elbeuf (1643), à Jean-François Le Diacre, écuyer, seigneur de Saint-Cyr-la-Campagné (1643), à Joseph Le Sueur, sieur du Becquet, demeurant au Thuit-Anger (1682), à Louis de Bourbon, prince du sang, comte de Clermont, abbé commendataire de l'abbaye du Bec et en cette qualité seigneur de Cesseville (1741), à Jean-Baptiste Le Diacre, seigneur de Saint-Cyr-la-Campagne (1746), à François-Félix de Rouen, écuyer, seigneur du Thuit-Anger et du fief Becquet (1754-1768), à Nicolas-Charles de Saint-Ouen, seigneur patron de- Saint-Martin-la-Corneille, conseiller maître en la cour des aides et finances de Normandie (1756), à Jean-René-Claude Turgis, seigneur de « Bulley » (1763), à Georges-François Le Diacre, chevalier, seigneur patron de Saint-Cyr-la-Campagne (1767) et à Louis-Émery de Roquigny, chevalier, seigneur du Port-Pinché (1770), pour des terres appartenant à la fabrique et relevant desdits fiefs et seigneuries.

G1221 , 1643-1770 , Bec-Hellouin (abbaye) ; Becquet (Le), fief ; Bullé (fief de, à Saint-Nicolas-du-Bosc-Asselin) ; Cesseville ; Elbeuf ; Port-Pinché (Le), fief ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Saint-Martin-la-Corneille ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Martin-la-Corneille

Localités de A à L

14 B 526 , 1673-1674 , Acquigny ; Ailly ; Alizay ; Amfreville-sur-Iton ; Bec-Thomas (Le) ; Bosc-Roger-en-Roumois ; Caudebec-les-Elbeuf (Seine-Maritime) ; Cesseville ; Chapelle-du-Bois-des-Faulx (La) ; Cléon (Seine-Maritime) ; Crestot ; Criquebeuf-la-Campagne ; Damps (Les) ; Dardez ; Daubeuf-la-Campagne ; Elbeuf (Seine-Maritime) ; Fontaine-Bellenger ; Freneuse (Seine-Maritime) ; Haye-Malherbe (La) ; Heudebouville ; Igoville ; Irreville ; lncarville ; Louviers ; Pont-de-l'Arche — Bailliage ; Quatremare — Damneville  

Acquigny, Ailly, Alizay, Amfreville-sur-Iton, Bec-Thomas, Boscroger, Caudebec (Notre-Dame), Cesseville, La Chapelle-du-Bois-des-Faulx, Cléon, Crestot, Criquebeuf-la-Campagne, Damneville, Les Damps, Dardez, Daubeuf (La Campagne ? ), Elbeuf, Fontaine-Bellenger, Freneuse, La Harengère, La Haye-Malherbe, Heudebouville, Igoville, Incarville, Irreville, Louviers.

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, police et administration > Fiefs et ban > Déclarations par les curés, les trésoriers de fabriques, les collecteurs des tailles, des francs-fiefs et nouveaux acquêts, des fiefs nobles et manoirs seigneuriaux et des rentes des églises, faites au greffe du lieutenant-général au siège de Pont-de-l'Arche, juge subdélégué de l'intendant en la vicomté et ressort de Pont-de-l'Arche

Vente à l'abbaye par le chapitre de l'église de Saint-Martin de Montmorency de deux pièces de vigne situées à Montmagny, pour le prix de 15 livres parisis et à charge par l'abbaye de payer annuellement au chapitre 12 deniers parisis à titre de cens (1190) ; – donation à l'abbaye par Guillaume de Mauquenchy, fils de Hugues, chevalier, d'un muids de vin à prendre chaque année dans son clos de « Posmor » situé près du clos des moines de Beaubec (1224) ; – ici., par Guibert d'Orival, de tous ses biens meubles (1268. Le donateur déclare avoir choisi sa sépulture dans l'église de l'abbaye de Bonport) ; – bail à fieffe passé par Henri, abbé de Saint-Denis, et ses religieux, à l'abbaye de Bonport, de trois arpents et demi de vignes situés dans leurs censives de Deuil (de Dyogilo), moyennant une rente annuelle de 6 sous 2 deniers (mars 1218. Les religieux de Saint-Denis déclarent avoir consenti à cette aliénation « ad preces domini Régis, quibus déesse non volumus nec debemus ») ; – contrats de donation et d'acquisition de bien fonds et de rentes situés ou assignées à Saint-Cyr-la-Campagne, au Bosc-Asselin, à Venon, à Crestot, à Cesseville, à Cavoville, au Coudray, à Bourgtheroulde, à Venables, à Saint-Melain, etc. (xnie siècle).

H234 , 1190-1280 , Beaubec (abbaye de) ; Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Bosc-Ascelin ; Bourgtheroulde ; Cavoville ; Cesseville ; Coudray (Le) ; Crestot ; Deuil (triège dit le), sis à Bon-Port ; Montmagny ; Montmorency (Eglise Saint-Martin de) ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Saint-Denis (abbaye de) ; Saint-Mélain-du-Bosc ; Venables ; Venon  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Déclarations et aveux rendus parla fabrique à Pierre Allorge, sieur des fiefs Au Brumentet de la Quièze (1611), à Marie Du Quesney. Curatrice d'Émery Du Quesney, fils de feu Robert Du Quesney, écuyer, sieur du fief de la Motte (1644), à Henri de Campion, seigneur des fiefs du Feucquerey et du Bosférey (1649, 1655), à Pierre Du Fey, chevalier, seigneur du fief de Freneuse réuni à celui de Boscherville (1657), aux enfants mineurs de feu Henri de Campion (1670), à Nicolas de Campion, seigneur du Thuit-Simer (1671), à Charles Le Veneur, chevalier, seigneur de Cesseville et de Crestot (1693), à Henri de Lorraine, pair de France, duc d'Elbeuf (1711), à Charles-Georges Puchot, chevalier, seigneur de Saint-Amand-des-Hautes-Terres (1733), à Pierre-Romain Jove, écuyer, seigneur de la Motte (1742), à Nicolas-François Du Resnel, seigneur de Beaumont ou vavassorerie d'Auge et du fief de Conches (1743,1783), à Charles-François de Campion, seigneur de Montpoignant, vavassorerie du Bosferey et fief de la Quièze (1743, 1783), à Jean-Baptiste-Charles Delarue, seigneur du fief de Freneuse (1754), à Nicolas Delux, écuyer, seigneur de Landemare (1757), à Louis-Brunot-Emmanuel de Motteville, chevalier, seigneur du Brument (1760), à Bénigne-Étienne-François Poret, chevalier, seigneur de Saint-Amand-des-Hautes-Terres (1761), et à François Cécile, seigneur de la Motte (1764), pour des terres appartenant à la fabrique et relevant desdits fiefs et seigneuries.

G1325 , 1611-1783 , Au Brument (fief) ; Auge (le pays d') ; Beaumont-le-Roger (ville de) ; Boscherville ; Bosférey (le), fief ; Cesseville ; Conches ; Crestot ; Feucquerey (Le), fief ; Freneuse-la-Rivière ; Landemare ; Montpoignant ; Motte (fief de La) ; Quièze (La), fief ; Saint-Amand-des-Hautes-Terres ; Thuit-Signol (Le) ; Thuit-Simer (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Signol (Le)