Toutes les ressources Tillières 24 résultats (9ms)

Donation à la fabrique par Robin Andrieu, d'une rente annuelle do deux sous tournois assignée sur une vergée et demie de terre située à Écauville « sur la cousture à l'abbé de Saint-Ouen » (1399) ; – aveu rendu par les trésoriers de la fabrique à Henri Le Veneur, comte de Tillières et de Carouges et seigneur de Quittebeuf, pour des terres relevant de la seigneurie de Quittebeuf (1683) ; –« déclaration du revenu temporel de l'église de Saint-Amand d'Escauville, que donne François Portevin, trésorier en charge, en exécution des arrests du Conseil » (1691).

G577 , 1399-1691 , Carouges (fief de) ; Ecauville ; Quittebeuf ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Écauville

Donation à la fabrique par Robin Andrieu, d'une rente annuelle do deux sous tournois assignée sur une vergée et demie de terre située à Écauville « sur la cousture à l'abbé de Saint-Ouen » (1399) ; – aveu rendu par les trésoriers de la fabrique à Henri Le Veneur, comte de Tillières et de Carouges et seigneur de Quittebeuf, pour des terres relevant de la seigneurie de Quittebeuf (1683) ; –« déclaration du revenu temporel de l'église de Saint-Amand d'Escauville, que donne François Portevin, trésorier en charge, en exécution des arrests du Conseil » (1691).

G577 , 1399-1691 , Carouges (fief de) ; Ecauville ; Quittebeuf ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Écauville

Tillières. Ormes. L'Hosmes.

H556 , 1200-1279 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Hosme (L') ; Ormes ; Tillières  

Donations à l'abbaye de biens et de rentes situés ou assignées à Tillières et à Ormes par Guillaume « Cheverol » (s. d. Vers 1200), Gilbert « Cheverol » (1206), Richard de Folleville et Robert, son fils, (s. d. Vers 1200), Richard « Cheverol », chapelain de Nogent (1218), Jean, chevalier, seigneur de Chéronvilliers (1228) ; — bail à fieffe passé par Richard de Folleville à Roger Rose de deux acres de terre situées à Ormes moyennant une redevance annuelle d'une paire d'éperons de fer ou de 12 deniers (1206) ; — bail passé par l'abbaye de Lyre à l'abbaye du Bec des dîmes de la paroisse de L'Hosmes, moyennant une rente annuelle d'un setier de seigle, d'un setier d'orge et d'un setier d'avoine (1279). — (Soixante-septième chapitre de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Tillières. Ormes. L'Hosmes.

H556 , 1200-1279 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Hosme (L') ; Ormes ; Tillières  

Donations à l'abbaye de biens et de rentes situés ou assignées à Tillières et à Ormes par Guillaume « Cheverol » (s. d. Vers 1200), Gilbert « Cheverol » (1206), Richard de Folleville et Robert, son fils, (s. d. Vers 1200), Richard « Cheverol », chapelain de Nogent (1218), Jean, chevalier, seigneur de Chéronvilliers (1228) ; — bail à fieffe passé par Richard de Folleville à Roger Rose de deux acres de terre situées à Ormes moyennant une redevance annuelle d'une paire d'éperons de fer ou de 12 deniers (1206) ; — bail passé par l'abbaye de Lyre à l'abbaye du Bec des dîmes de la paroisse de L'Hosmes, moyennant une rente annuelle d'un setier de seigle, d'un setier d'orge et d'un setier d'avoine (1279). — (Soixante-septième chapitre de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Donations à la fabrique de Crestot par Guillaume Hirebel d'une pièce de terre sise à Crestot et contenant une acre et demie quatre perches (1604) ; – par Guillaume Corde, receveur du comte de Tillières en ses terres de Cesseville et de Crestot, d'une vergée de terre sise à Crestot, triège du Vallot (1615) ; – testament de Gilles Corde, vicaire de Crestot (1652) ; – bail à fieffe passé à la fabrique par François et Jean Le Febvre, d'« une masure ainsi logée de quatre aistres de bastiments servant de maison, chambre, d'une grande et petite vieilles portes, close et plantée qu'elle est, contenant demie acre de terre ou environs », située près de l'église, moyennant une rente annuelle de 20 livres tournois (1677) ; – procès-verbaux d'adjudication du bail des terres de la fabrique en 1757.

G525 , 1600-1757 , Cesseville ; Crestot ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Crestot

Donations à la fabrique de Crestot par Guillaume Hirebel d'une pièce de terre sise à Crestot et contenant une acre et demie quatre perches (1604) ; – par Guillaume Corde, receveur du comte de Tillières en ses terres de Cesseville et de Crestot, d'une vergée de terre sise à Crestot, triège du Vallot (1615) ; – testament de Gilles Corde, vicaire de Crestot (1652) ; – bail à fieffe passé à la fabrique par François et Jean Le Febvre, d'« une masure ainsi logée de quatre aistres de bastiments servant de maison, chambre, d'une grande et petite vieilles portes, close et plantée qu'elle est, contenant demie acre de terre ou environs », située près de l'église, moyennant une rente annuelle de 20 livres tournois (1677) ; – procès-verbaux d'adjudication du bail des terres de la fabrique en 1757.

G525 , 1600-1757 , Cesseville ; Crestot ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Crestot

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à François Le Veneur, chevalier, comte de Carouge, ayant les droits de Henri Le Veneur, chevalier, comte de Tillières (1681), aux enfants mineurs de Robert Le Roux d'Esneval, baron d'Esneval et d'Acquigny (1696), à Anne-Claude-Robert Le Roux d'Esneval (1728), à Jacques-Tanneguy Le Veneur, comte de Tillières (1762), pour des terres relevant delà seigneurie de Cavoville annexée à la baronnie du Homme et de la seigneurie du Mesnil-Jourdain.

G483 , 1681-1777 , Acquigny ; Carouge (fief du) ; Cavoville ; Homme (Le), triège ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Cavoville

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à François Le Veneur, chevalier, comte de Carouge, ayant les droits de Henri Le Veneur, chevalier, comte de Tillières (1681), aux enfants mineurs de Robert Le Roux d'Esneval, baron d'Esneval et d'Acquigny (1696), à Anne-Claude-Robert Le Roux d'Esneval (1728), à Jacques-Tanneguy Le Veneur, comte de Tillières (1762), pour des terres relevant delà seigneurie de Cavoville annexée à la baronnie du Homme et de la seigneurie du Mesnil-Jourdain.

G483 , 1681-1777 , Acquigny ; Carouge (fief du) ; Cavoville ; Homme (Le), triège ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Cavoville

Quittebeuf.

H1554 , 1668-1768 , Brettemare (l'aînesse) sise à Quittebeuf ; Evreux (Ursulines) ; Evreux (Ville) ; Launoy (fief de), sis à Quittebeuf ; Quittebeuf ; Quittebeuf (l'Aînesse Brette-Mare sise à) ; Saint-Léger-du-Gennetey ; Tillières  

Procédures au sujet de la propriété de cinq acres de terre, sises à Quittebeuf, données aux Ursulines d'Évreux en 1629 par Madeleine Le Clerc, veuve de François Le Moine, avocat au bailliage d'Évreux, en faveur de Catherine Le Moine, sa fille (1668-1671) ; — aveu rendu par les Ursulines à Henri Le Veneur, chevalier, comte de Tillières et seigneur de Quittebeuf, pour sept pièces de terre sises à Quittebeuf (1675) ; —aveu des mêmes terres rendu à Jacques Tenneguy Le Veneur (1750) ; — aveu rendu par les mêmes à Guillaume Bigot, prêtre, seigneur et patron de Saint-Léger et du fief de Launoi sis à Quittebeuf, pour « une aînesse vulgairement appelée l'aînesse Brettemare, contenant tant en chef qu'en membres cinq acres et demie dix perches, tant en masure qu'en terre labourable » (1749).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Déclaration des nouveaux acquêts de la fabrique de Crestot depuis l'année 1640 (1673) ; – aveux rendus par la fabrique à Charles Le Veneur, seigneur de Tillères (1682), aux prieur, religieux et couvent des Célestins de Mantes (1696), Hector-Joseph Pavyot de La Villette, seigneur de Saint-Aubin d'Ecrosville (1708), Louis-Guillaume de Mathan, abbé commendataire de La Croix-Saint-Leufroi (1742), Hector-Nicolas Paviot (1749), Pierre-Louis de Savary, doyen d'Évreux et abbé commendataire de l'abbaye royale de N. -D. De Beaulieu (1759), Charles-François de Campion, seigneur de Montpoignant (1761), et à Hilaire-Nicole Paviot (1779), pour des terres relevant des seigneuries de Crestot, Saint-Aubin d'Écrosville, Iville et Limare.

G526 , 1640-1776 , Beaulieu (abbaye de Notre-Dame de) ; Crestot ; Croix-Saint-Leufroy (Abbaye) ; Iville-près-le-Neubourg ; Limare ; Montpoignant ; Nantes (Couvent de la Sainte-Trinité-lès-Mantes, Célestins) ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Crestot

Quittebeuf.

H1554 , 1668-1768 , Brettemare (l'aînesse) sise à Quittebeuf ; Evreux (Ursulines) ; Evreux (Ville) ; Launoy (fief de), sis à Quittebeuf ; Quittebeuf ; Quittebeuf (l'Aînesse Brette-Mare sise à) ; Saint-Léger-du-Gennetey ; Tillières  

Procédures au sujet de la propriété de cinq acres de terre, sises à Quittebeuf, données aux Ursulines d'Évreux en 1629 par Madeleine Le Clerc, veuve de François Le Moine, avocat au bailliage d'Évreux, en faveur de Catherine Le Moine, sa fille (1668-1671) ; — aveu rendu par les Ursulines à Henri Le Veneur, chevalier, comte de Tillières et seigneur de Quittebeuf, pour sept pièces de terre sises à Quittebeuf (1675) ; —aveu des mêmes terres rendu à Jacques Tenneguy Le Veneur (1750) ; — aveu rendu par les mêmes à Guillaume Bigot, prêtre, seigneur et patron de Saint-Léger et du fief de Launoi sis à Quittebeuf, pour « une aînesse vulgairement appelée l'aînesse Brettemare, contenant tant en chef qu'en membres cinq acres et demie dix perches, tant en masure qu'en terre labourable » (1749).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Déclaration des nouveaux acquêts de la fabrique de Crestot depuis l'année 1640 (1673) ; – aveux rendus par la fabrique à Charles Le Veneur, seigneur de Tillères (1682), aux prieur, religieux et couvent des Célestins de Mantes (1696), Hector-Joseph Pavyot de La Villette, seigneur de Saint-Aubin d'Ecrosville (1708), Louis-Guillaume de Mathan, abbé commendataire de La Croix-Saint-Leufroi (1742), Hector-Nicolas Paviot (1749), Pierre-Louis de Savary, doyen d'Évreux et abbé commendataire de l'abbaye royale de N. -D. De Beaulieu (1759), Charles-François de Campion, seigneur de Montpoignant (1761), et à Hilaire-Nicole Paviot (1779), pour des terres relevant des seigneuries de Crestot, Saint-Aubin d'Écrosville, Iville et Limare.

G526 , 1640-1776 , Beaulieu (abbaye de Notre-Dame de) ; Crestot ; Croix-Saint-Leufroy (Abbaye) ; Iville-près-le-Neubourg ; Limare ; Montpoignant ; Nantes (Couvent de la Sainte-Trinité-lès-Mantes, Célestins) ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Crestot

Aveux rendus par la fabrique à François de Quèvre-mont, seigneur de Belleville (1661), à Claude Le Roux, baron d'Acquigny (1676), à Charles « de Belleau », seigneur de Courtonne (1678-1680), à Nicolas Puchot, seigneur de Saint-Pierre, à Anne-Claude-Robert Le Roux, vidame en Normandie, baron d'Acquigny (1712-1738), à Jacques « de Tangui », comte de Tillières (1722), à Charles « de Dun », seigneur d'Irreville, contrôleur des guerres et des gardes du corps de Sa Majesté (1729), à Jacques-Charles-Louis de Graveron (1752), à Jacques-Tanneguy Le Veneur, comte de Tillières (1763-1781), à Jean-Léonard de Dun, seigneur d'Irreville, lieutenant-général du bailliage d'Évreux (1769), à Jacques-Charles-Louis de Graveron (1773) et à Henri-Louis de Graveron (1783), pour des terres relevant des fiefs et seigneuries d'Heudreville, du Mouchel-Hellouin, de La Chapelle-du-Bois-des-Faux, d'Irreville et des baronnies d'Acquigny et du Homme.

G777 , 1661-1783 , Acquigny ; Belle-Ville ; Chapelle-du-Bois-des-Faux ; Courtonne ; Heudreville-sur-Eure ; Homme (Le), triège ; Irreville ; Mouchel-Hellouin (fief du) ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Heudreville-sur-Eure

Aveux rendus par la fabrique à François de Quèvre-mont, seigneur de Belleville (1661), à Claude Le Roux, baron d'Acquigny (1676), à Charles « de Belleau », seigneur de Courtonne (1678-1680), à Nicolas Puchot, seigneur de Saint-Pierre, à Anne-Claude-Robert Le Roux, vidame en Normandie, baron d'Acquigny (1712-1738), à Jacques « de Tangui », comte de Tillières (1722), à Charles « de Dun », seigneur d'Irreville, contrôleur des guerres et des gardes du corps de Sa Majesté (1729), à Jacques-Charles-Louis de Graveron (1752), à Jacques-Tanneguy Le Veneur, comte de Tillières (1763-1781), à Jean-Léonard de Dun, seigneur d'Irreville, lieutenant-général du bailliage d'Évreux (1769), à Jacques-Charles-Louis de Graveron (1773) et à Henri-Louis de Graveron (1783), pour des terres relevant des fiefs et seigneuries d'Heudreville, du Mouchel-Hellouin, de La Chapelle-du-Bois-des-Faux, d'Irreville et des baronnies d'Acquigny et du Homme.

G777 , 1661-1783 , Acquigny ; Belle-Ville ; Chapelle-du-Bois-des-Faux ; Courtonne ; Heudreville-sur-Eure ; Homme (Le), triège ; Irreville ; Mouchel-Hellouin (fief du) ; Tillières  
Contexte :
Églises paroissiales > Heudreville-sur-Eure

Analyses, transcriptions et traductions informes des titres de l'abbaye compris sous les cotes 4, 8, 11, 15, 18, 21 à 22, 26, 29 et 30 de la cinquième liasse, second paragraphe de l'inventaire de 1792 (originaux disparus) ; – donations et ventes de terres et de rentes à l'abbaye par Guillaume de Dreux, chevalier, fils de Gadon de Dreux, Robert de Courtenay, bouteillier de France, seigneur de Nonancourt et de Conches (1237), Jean d'Ardenne et Guillaume de Cornelio, chevaliers, Raoul Mauvoisin, chevalier, seigneur de Saint-André, fils de Pierre Mauvoisin (1238), Jean, seigneur de Muzy (1239), Gilbert des Essarts (fin du XIIe siècle), Guillaume Le Prévôt, chevalier (1240 ; donation confirmée en 1241 par Vincent, fils aîné de Guillaume Le Prévôt), Jean Havart, chapelain de la chapelle de Muzy (1243 ; donation confirmée par Amauri Havart et Robert, son frère), Roger Herbout, de Breteuil, clerc, Pierre, fils de Renou Dollé (1245), Pierre, chevalier, seigneur de Luato (1241), Guillaume, seigneur de Cornelio, chevalier, sénéchal de Conches, Guillaume d'Aviron et Emmeline, sa femme, Amie d'Aviron et Emmeline, sa femme, Geoffroi d'Aviron, et Héloïse, sa femme (1246), Vincent Le Nigat et Emmeline, sa femme (1248), Geoffroi Mauclerc (dictus malus clericus), Jean des Minières, chanoine de Chartres (1251) ; – compromis entre l'abbaye du Bec et celle de l'Estrée, faisant choix de l'abbé de La Noë et de Guillaume de Bouteilles, chanoine d'Évreux, en qualité d'arbitres chargés de juger le différend survenu entre les deux abbayes au sujet de la possession des dîmes de l'Hosmes et de Tillières (1244). – (Cinquième liasse du deuxième paragraphe de l'inventaire de 1792.).

H323 , 1265 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Breteuil ; Conches ; Evreux (Chapitre d') ; Hosme (L') ; Noë (Abbaye de la) ; Nonancourt ; Saint-André ; Tillières  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de l'Estrée (Ordre de Cîteaux)