Toutes les ressources Saint Julien 20 résultats (8ms)

Bois de Saint-Julien-de-la Liègue.

G187 , 1652-1776 , Saint-Julien-de-la-Liègue  

Pièces de procédure produites par le chapitre collégial de Gaillon et par le séminaire d'Évreux, à l'appui de leurs droits sur huit ou dix acres de bois taillis en une pièce, assise et située sur la paroisse de Saint-Julien-de-la-Liègue ; – mémoire produit par le chapitre en réponse aux réclamations du curé de Saint-Julien, qui prétendait percevoir la dîme sur le bois du chapitre (1652) ; – plan d'une pièce de terre en nature de bois taillis, appartenant à messieurs les supérieurs et prêtres du séminaire d'Évreux, scituée sur le dixmage de la paroisse Saint-Julien près Gaillon, de la contenance de 13 arpents 80 perches, dressé par Hamelet du Bisson, arpenteur ordinaire des forêts de Sa Majesté (1745) ; – copie d'une sentence du bailli d'Évreux condamnant M. de Bussy, baron de La Boulaye, à payer à l'archevêque de Bouen, seigneur de Gaillon, les droits de treizième pour l'acquisition par lui faite des prêtres du séminaire d'Évreux de leurs bois de Saint-Julien-de-la-Liègue (1776).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien chapitre de Gaillon, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1737

Bois de Saint-Julien-de-la Liègue.

G187 , 1652-1776 , Saint-Julien-de-la-Liègue  

Pièces de procédure produites par le chapitre collégial de Gaillon et par le séminaire d'Évreux, à l'appui de leurs droits sur huit ou dix acres de bois taillis en une pièce, assise et située sur la paroisse de Saint-Julien-de-la-Liègue ; – mémoire produit par le chapitre en réponse aux réclamations du curé de Saint-Julien, qui prétendait percevoir la dîme sur le bois du chapitre (1652) ; – plan d'une pièce de terre en nature de bois taillis, appartenant à messieurs les supérieurs et prêtres du séminaire d'Évreux, scituée sur le dixmage de la paroisse Saint-Julien près Gaillon, de la contenance de 13 arpents 80 perches, dressé par Hamelet du Bisson, arpenteur ordinaire des forêts de Sa Majesté (1745) ; – copie d'une sentence du bailli d'Évreux condamnant M. de Bussy, baron de La Boulaye, à payer à l'archevêque de Bouen, seigneur de Gaillon, les droits de treizième pour l'acquisition par lui faite des prêtres du séminaire d'Évreux de leurs bois de Saint-Julien-de-la-Liègue (1776).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien chapitre de Gaillon, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1737

Déclarations des biens et des revenus de la Chartreuse : –« déclaration du temporel de la Chartreuse de Bourbon lez Gaillon, sous le titre de Notre Dame de Bonne Espérance et fondation royalle, diocèse d'Évreux, scituée dans le comté de Gisors, en la châtellenie et haute-justice de Gaillon, que donnent au Roy et à nos seigneurs de la Chambre des Comptes les prieur et religieux de ladite Chartreuse, tant au droit de leur fondation faite en l'année 1571 par haut et puissant prince Charles de Bourbon, cardinal légat d'Avignon et archevêque de Rouen que comme possédant, par la concession du roy Henry quatrième, conjointement avec la Chartreuse de Saint Julien lez Rouen, les biens de l'abbaye de Sainte-Catherine, sçavoir, ladite Chartreuse de Bourbon la manse abbatiale de ladite abbaye, et ladite chartreuse de Saint-Julien la manse conventuelle, la présente déclaration suivant et conformément à l'Arrest du Conseil d'État de Sa Majesté du 19 décembre 1673, ainsy qu'il ensuit,... » etc.

H1085 , 1674-1689 , Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Sainte-Catherine (abbaye de) sise à Rouen ; Saint-Julien-les-Rouen (Chartreuse de)  
Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Déclarations des biens et des revenus de la Chartreuse : –« déclaration du temporel de la Chartreuse de Bourbon lez Gaillon, sous le titre de Notre Dame de Bonne Espérance et fondation royalle, diocèse d'Évreux, scituée dans le comté de Gisors, en la châtellenie et haute-justice de Gaillon, que donnent au Roy et à nos seigneurs de la Chambre des Comptes les prieur et religieux de ladite Chartreuse, tant au droit de leur fondation faite en l'année 1571 par haut et puissant prince Charles de Bourbon, cardinal légat d'Avignon et archevêque de Rouen que comme possédant, par la concession du roy Henry quatrième, conjointement avec la Chartreuse de Saint Julien lez Rouen, les biens de l'abbaye de Sainte-Catherine, sçavoir, ladite Chartreuse de Bourbon la manse abbatiale de ladite abbaye, et ladite chartreuse de Saint-Julien la manse conventuelle, la présente déclaration suivant et conformément à l'Arrest du Conseil d'État de Sa Majesté du 19 décembre 1673, ainsy qu'il ensuit,... » etc.

H1085 , 1674-1689 , Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Sainte-Catherine (abbaye de) sise à Rouen ; Saint-Julien-les-Rouen (Chartreuse de)  
Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Aveux rendus par la fabrique à Michel de Roncherolles (1705-1763) pour 4 acres de terre sises à Écouis, triège de la Pierre-Saint-Julien et relevant de la baronnie dudit lieu ; – déclaration des revenus de la fabrique en 1702 ; – bail à fieffé passé par la fabrique à Nicolas de Fremont d'Auneuil, président en la première chambre des Enquêtes du parlement de Paris et seigneur de Mussegros, de deux pièces de terres sises à Écouis, triège de la Poterie, et à Mussegros, triège de la Crouleuze, moyennant une rente annuelle de 19 livres 15 sous (1748).

G922 , 1656-1763 , Crouleuze (La), triège à Mussegros ; Ecouis ; Mussegros ; Pierre-Saint-Julien (La), triège à Ecouis ; Poterie (La), triège à Ecouis  
Contexte :
Églises paroissiales > Mussegros

Aveux rendus par la fabrique à Michel de Roncherolles (1705-1763) pour 4 acres de terre sises à Écouis, triège de la Pierre-Saint-Julien et relevant de la baronnie dudit lieu ; – déclaration des revenus de la fabrique en 1702 ; – bail à fieffé passé par la fabrique à Nicolas de Fremont d'Auneuil, président en la première chambre des Enquêtes du parlement de Paris et seigneur de Mussegros, de deux pièces de terres sises à Écouis, triège de la Poterie, et à Mussegros, triège de la Crouleuze, moyennant une rente annuelle de 19 livres 15 sous (1748).

G922 , 1656-1763 , Crouleuze (La), triège à Mussegros ; Ecouis ; Mussegros ; Pierre-Saint-Julien (La), triège à Ecouis ; Poterie (La), triège à Ecouis  
Contexte :
Églises paroissiales > Mussegros

« Papier terrier du noble fief, terre et seigneurie de Saint-Aubin-des-Frênes, situé et s'extendans dans les paroisses d'Amfreville-la-Campagne, Tourville, Le Tronq et paroisses circonvoisines, appartenant à Messieurs les prieur et religieux chartreux de Saint-Julien-lez-Rouen, dressé par ordre de dom Vincent Barquier, prestre, religieux, prieur, dom Anthesme Mervelt étant coadjuteur et les sieurs François Gille et Pierre Aubert fermiers receveurs ». A la fin, table alphabétique des noms des tenanciers.

H978 , 1774 , Amfreville-la-Campagne ; Rouen (Chartreuse de Saint-Julien-les-Rouen) ; Saint-Aubin-de-Fresnes (Prieuré de) ; Tourville-la-Campagne ; Troncq (Le)  

« Papier terrier du noble fief, terre et seigneurie de Saint-Aubin-des-Frênes, situé et s'extendans dans les paroisses d'Amfreville-la-Campagne, Tourville, Le Tronq et paroisses circonvoisines, appartenant à Messieurs les prieur et religieux chartreux de Saint-Julien-lez-Rouen, dressé par ordre de dom Vincent Barquier, prestre, religieux, prieur, dom Anthesme Mervelt étant coadjuteur et les sieurs François Gille et Pierre Aubert fermiers receveurs ». A la fin, table alphabétique des noms des tenanciers.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Aubin-des-Fresnes

Échange entre les prêtres du séminaire d'Évreux et les sieurs Pierre Bisson, maître de la poste aux chevaux, et Jacques Bisson, son fils, directeur des postes, demeurant à Gaillon, d'une maison sise à Gaillon, contre des terres labourables situées dans la paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon (1739) ; – déclaration faite par les prêtres du séminaire d'Évreux à François-Jacques Choulx de Biercourt, écuyer, secrétaire de Madame la Dauphine, seigneur de Tillemont et de Houllebecq, comme ayant la garde noble royale et tuteur honoraire de Joseph-Louis-François Choulx de Bussy, écuyer, mineur, seigneur delà haute justice et baronnie de La Boullaye, seigneur de Cadot, patron honoraire d'Authouillet, de Saint-Julien-de-la-Liègue et collateur du bénéfice-cure d'Autheuil, de deux pièces de terre situées en la paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon et relevant de la seigneurie de Cadot (1771).

G159 , 1739-1771 , Authouillet ; Boullaye (La) ; Evreux, Grand Séminaire ; Gaillon ; Houblec-Cocherel ; Saint-Aubin ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Julien-de-la-Liègue ; Tillemont  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

« Papier terrier du noble fief, terre et seigneurie de Saint-Aubin-des-Frênes, situé et s'extendans dans les paroisses d'Amfreville-la-Campagne, Tourville, Le Tronq et paroisses circonvoisines, appartenant à Messieurs les prieur et religieux chartreux de Saint-Julien-lez-Rouen, dressé par ordre de dom Vincent Barquier, prestre, religieux, prieur, dom Anthesme Mervelt étant coadjuteur et les sieurs François Gille et Pierre Aubert fermiers receveurs ». A la fin, table alphabétique des noms des tenanciers.

H978 , 1774 , Amfreville-la-Campagne ; Rouen (Chartreuse de Saint-Julien-les-Rouen) ; Saint-Aubin-de-Fresnes (Prieuré de) ; Tourville-la-Campagne ; Troncq (Le)  

« Papier terrier du noble fief, terre et seigneurie de Saint-Aubin-des-Frênes, situé et s'extendans dans les paroisses d'Amfreville-la-Campagne, Tourville, Le Tronq et paroisses circonvoisines, appartenant à Messieurs les prieur et religieux chartreux de Saint-Julien-lez-Rouen, dressé par ordre de dom Vincent Barquier, prestre, religieux, prieur, dom Anthesme Mervelt étant coadjuteur et les sieurs François Gille et Pierre Aubert fermiers receveurs ». A la fin, table alphabétique des noms des tenanciers.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Aubin-des-Fresnes

Échange entre les prêtres du séminaire d'Évreux et les sieurs Pierre Bisson, maître de la poste aux chevaux, et Jacques Bisson, son fils, directeur des postes, demeurant à Gaillon, d'une maison sise à Gaillon, contre des terres labourables situées dans la paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon (1739) ; – déclaration faite par les prêtres du séminaire d'Évreux à François-Jacques Choulx de Biercourt, écuyer, secrétaire de Madame la Dauphine, seigneur de Tillemont et de Houllebecq, comme ayant la garde noble royale et tuteur honoraire de Joseph-Louis-François Choulx de Bussy, écuyer, mineur, seigneur delà haute justice et baronnie de La Boullaye, seigneur de Cadot, patron honoraire d'Authouillet, de Saint-Julien-de-la-Liègue et collateur du bénéfice-cure d'Autheuil, de deux pièces de terre situées en la paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon et relevant de la seigneurie de Cadot (1771).

G159 , 1739-1771 , Authouillet ; Boullaye (La) ; Evreux, Grand Séminaire ; Gaillon ; Houblec-Cocherel ; Saint-Aubin ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Julien-de-la-Liègue ; Tillemont  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Amfreville-la-Campagne.

H973 , 1091-1691 , Rouen, Abbaye Sainte-Trinité-du-Mont ; Saint-Aubin et Saint-Julien-des-Fresnes (Prieuré de) ; Saint-Aubin-de-Fresnes (Prieuré de) ; Saint-Julien-en-Saint-Aubin-des-Fresnes (Prieuré de)  

Donation à l'abbaye de la Sainte-Trinité-du-Mont-de-Rouen de la dîme d'Amfrevile par Gervagois et Aubrée, sa femme, avec le consentement de Guillaume, roi d'Angleterre et duc de Normandie, de Raoul de Conches, seigneur suzerain du fief d'Amfreville, et du comte Robert Courte-Heuse (1091). Cette charte porte les souscriptions suivantes : S. Rotberti filii Alinardi. S. Rotberti comitis. S. Radulphi de Comchis. S. Rotberti de Belmont. S. Radulphi del Bec. S. Gillelmi, filii Girardi. S. Rogerii fratris Radulphi. S Gilberti Crispini. S. Rotberti Marmion. S. Radulphi Marmion. S. Radulphi Tesson. S. Rotberti Herveis. S. Rotberti de Baiocis. S. Rogerii filii Lamberti. S. Pagani de Villiers. S. Gillelmi de Calz. S. Willelmi de Francavilla. S. Gilberti filii Willelmi. S. Radulphi de Blovilla. S. Herberti de Anselinville. S. Ricardi filii Gozelini ; — échange de terres situées au hameau de Saint-Aubin entre Louis Le Bel, d'une part, dom Claude Bigot, prieur de Saint-Aubin-des-Fresnes, et ses successeurs, d'autre part (1640) ; — billet adressé par Claude Bigot, prieur claustral de Saint-Julien et de Saint-Aubin-des-Fresnes, à Claude Duhamel, son neveu : « Vous poursuivrez l'affaire du chancel d'Anfreville touchant les réparations d'iceluy et j'auray agréable tout ce que vous agirez sur ce sujet...» (1691).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Aubin-des-Fresnes

Amfreville-la-Campagne.

H973 , 1091-1691 , Rouen, Abbaye Sainte-Trinité-du-Mont ; Saint-Aubin et Saint-Julien-des-Fresnes (Prieuré de) ; Saint-Aubin-de-Fresnes (Prieuré de) ; Saint-Julien-en-Saint-Aubin-des-Fresnes (Prieuré de)  

Donation à l'abbaye de la Sainte-Trinité-du-Mont-de-Rouen de la dîme d'Amfrevile par Gervagois et Aubrée, sa femme, avec le consentement de Guillaume, roi d'Angleterre et duc de Normandie, de Raoul de Conches, seigneur suzerain du fief d'Amfreville, et du comte Robert Courte-Heuse (1091). Cette charte porte les souscriptions suivantes : S. Rotberti filii Alinardi. S. Rotberti comitis. S. Radulphi de Comchis. S. Rotberti de Belmont. S. Radulphi del Bec. S. Gillelmi, filii Girardi. S. Rogerii fratris Radulphi. S Gilberti Crispini. S. Rotberti Marmion. S. Radulphi Marmion. S. Radulphi Tesson. S. Rotberti Herveis. S. Rotberti de Baiocis. S. Rogerii filii Lamberti. S. Pagani de Villiers. S. Gillelmi de Calz. S. Willelmi de Francavilla. S. Gilberti filii Willelmi. S. Radulphi de Blovilla. S. Herberti de Anselinville. S. Ricardi filii Gozelini ; — échange de terres situées au hameau de Saint-Aubin entre Louis Le Bel, d'une part, dom Claude Bigot, prieur de Saint-Aubin-des-Fresnes, et ses successeurs, d'autre part (1640) ; — billet adressé par Claude Bigot, prieur claustral de Saint-Julien et de Saint-Aubin-des-Fresnes, à Claude Duhamel, son neveu : « Vous poursuivrez l'affaire du chancel d'Anfreville touchant les réparations d'iceluy et j'auray agréable tout ce que vous agirez sur ce sujet...» (1691).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Aubin-des-Fresnes

Copies d'aveux rendus au Roi par les abbés de la Croix-Saint-Leufroi pour les terres féodales appartenant à ladite abbaye, situées à la Croix-Saint-Leufroi, à Écardenville, à Saint-Julien-de-la-Liègue, à Champenard, à Cailly, à Venables, à Tosny, à Saint-Marcel, à Saint-Just, à Saint-Pierre-d'Autils, à Bizy, à Gamilly, à Bezu-le-Long, à Vernon, à Iville, au Troncq, à Épégard, au Val-de-Rueil (vicomte de Pont-de-l'Arche), à Cahaignes, à Pacel, à Sailly, au Breuil, à Tournay, à Saint-Aubin-sur-Gaillon et à Dardez (1475-1530) ; –« déclaration que baille au Roy, en sa chambre des comptes de Normandie, Me Anne Busquet, écuyer, religieux de l'abbaye de la Croix-Saint-Leuffroy, prieur du prieuré de Bezu-le-Long, diocèse de Rouen, vicomte de Gisors.... Premièrement, l'église et chapelle dudit prieuré de Bezu-le-Long, membre dépendant de l'abbaye de la Croix-Leuffroy, et conciste en un fief amorti, auquel il y a domaine fieffé et non fieffé, chef-mois concistant en salle, chambres, greniers, caves, granges, écuries, colombier, pressoir et autres bâtiments, le tout enclos de murs, auquel bâtiment est jointe une pièce de terre enclos qui contient tant en labeur qu'en prairie cinq acres ou environ, compris la cour et bâtiment, etc.. » (1679).

H829 , 1475-1679 , Bézu-le-Long ; Bisy, près Vernon ; Breuil (Le) ; Cahaignes ; Cailly-sur-Eure ; Chapenard ; Croix-Saint-Leufroy (La), abbaye ; Dardez ; Ecardenville-sur-Eure ; Epégard ; Gamilly, sis à Vernon ; Gisors ; Iville-près-le-Neubourg ; Pacel (à Pacy-sur-Eure) ; Rouen (ville) ; Sailly (fief de) ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Julien-de-la-Liègue ; Saint-Just-près-Vernon ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Pierre-d'Autils (Prieuré de) ; Tosny ; Tournay ; Troncq (Le) ; Val-de-Rueil (vicomté de Pont-de-l'Arche) ; Venables ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Bézu-le-Long